Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 15:08

Quand nos regards s'accrochent, parce qu'elle redresse bravement la tête ou lors d'une tétée, je me plonge dans ses beaux petits yeux bleus clairs et je crois me voir, j'ai parfois la sensation de regarder dans un miroir (rapetissant). Oui, plus le temps passe et plus je trouve qu'elle a mes yeux, cette belle petite fille.

Plus le temps passe et plus je me sens liée à elle, plus je reconnais en elle mon enfant.

Je n'ai pas trouvé cela aussi évident que pour mon fils, qui a eu le "privilège" (ou pas) de me faire mère et m'a violemment plongée autant dans l'amour incommensurable que dans l'inconnu et l'angoisse.

Cette fois, je savais ce qui m'attendait. Ce qui m'a permis de ne pas être submergée par le stress semble m'avoir aussi quelque peu déconnectée de mes pulsions.

Après un accouchement particulièrement intense qui a longtemps occupé mes pensées les jours suivants, avec la culpabilité de me savoir moins disponible pour mon fils, encore si petit, en ajoutant les nombreuses personnes présentes les premiers temps, qui tout en nous aidant, occupaient aussi l'espace et retardaient un peu la formation de notre nouvelle bulle ; il me semble avoir mis du temps à vivre pleinement cette nouvelle maternité.

J'ai moins reçu les sentiments en pleine figure que la première fois, ils se sont développés au jour le jour, pour finalement venir m'habiter toute entière et se mêler à ceux, toujours aussi vivaces, qui m'animent pour mon fils.

La naissance d'une nouvelle mère, ça prend aussi du temps.

Mais ça permet d'obtenir une belle "grande" famille... et qu'est-ce que je les aime mes petits indiens !!

 

2012-08-a-10-3658.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Sioux - dans Mme Sioux se raconte
commenter cet article

commentaires

Sandra 22/08/2012 21:28


Ce post me touche particulièrement, car j'attends une petite fille pour début novembre. Son grand frère aura alors 23 mois. Je trouve  que cette grossesse est moins agréable à vivre
psychologiquement, car je ne peux pas m'occuper de mon petit garçon comme je le voudrais, et je ressens les limites physiques de la grossesse (pourtant sans souci) comme une entrave au quotidien.


La crainte de ne pas réussir à lui faire de place à cette petite fille (désirée)revient régulièrement, tant je me sens submergée d'amour pour mon fils: comment serait-ce possible d'aimer deux
personnes autant?? Je sais bien que c'est une crainte infondée mais courante. En plus la naissance de mon fils a été magique, un accouchement à la maison comme j'en rêvais, mais du coup je
réalise que forcément ce sera déjà un peu du vécu pour cette seconde naissance, donc peut être moins intense. Cela me rassure donc beacoup de lire ce billet, ainsi que les commentaires! Je me dis
déjà qu'il faudra que je ne sois pas étonnée s'il faut quelques jours pour mettre en place cette relation et que cela ne présage en rien du lien futur avec ma fille. Alors merci à vous de
partager ces émotions et ces ressentis pas faciles à dire...

Mère Geek 21/08/2012 23:19


Tout comme alameresi, je me reconnais dans cet article et à quelques jours (dizaines d'heures ?) près, je me suis fait la même réflexion. Je n'ai pas ton talent pour l'écrire. (Mais tu ne dors
pas pour écrire ?)

Olivier - je suis papa ! 16/08/2012 17:01


Très bel article. Dans lequel je me reconnais. Ben oué, la naissance d'un père, c'est pas facile non plus (pas pour les mêmes raisons évidemment).


Mychoup' est née il y a 14 mois et, pour tout te dire, je me sens tout juste à la hauteur de ma condition de papa. Tout juste en capacité de donner et de recevoir sereinement... pas facile à
expliquer mais c'est ce que je ressens. Et c'est encore fragile !

angie (you_pa_la sur twitter) 14/08/2012 23:16


Tu (d)écris si bien :)


Dans la retenue, dis J. aussi, de façon plus ou moins consciente, pour laisser plus de place peut-être à l'aîné(e), et grandir à quatre désormais, ensemble, une famille...

Kaellie 14/08/2012 23:08


C'est très beau tout ça

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>