Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 07:46

Dimanche dernier, au cours du week-end que nous avons passé chez mes parents, il y a une séance de visionnage de "vieux films familiaux". Sur ceux-là, j'avais 3/4 ans et ma soeur allait sur ses 1 an.

Ces vieux films me font deux effets un peu antagonistes :

  • d'une part, la curiosité de me revoir toute petite, de retrouver les lieux de ma petite enfance dont je n'ai qu'une image floue. Surtout, la découverte (car je n'ai pas vu ces films souvent finalement) de ce que je faisais, de ce que je disais surtout à cet âge-là, ma tchatche, mon accent du Sud [dont j'ai longtemps douté qu'il ait existé un jour], mes attentions pour ma petite soeur, la répartie face à mes parents. Et puis également le visage de mes parents et leurs mots d'alors.
  • d'autre part, ces dernières choses me procurent un sentiment mitigé, comme du voyeurisme. Comme si leurs actes et leurs paroles d'alors appartenaient à un passé que je n'étais censée connaître et retenir que du haut de mes 4 ans (dont assez peu de souvenirs en définitive) et que la caméra permettait ainsi de déloger et de projeter en 2012, alors que chacun de nous avait grandi, évolué, changé... et que peut-être, on aurait aimé oublier que l'on avait pu dire ou faire telle chose ? Rassurez-vous, rien de traumatisant dans ces vidéos, juste des fêtes d'anniversaires, des après-midi en famille dans le jardin, des vacances à la neige... 

Mais finalement, j'étais assez soulagée que ça se termine. Etrange, non ?

 

filmer-nos-enfants.jpg

 

Et puis, au moment où nous allions partir, ma mère a sorti de sa pile de cassettes, une vidéo beaucoup plus récente mais que je n'avais jamais vue : Pti Tonique, son papa et moi lorsque ma famille est venue me rendre visite à la maternité, en août 2010 donc. Là encore, plusieurs impressions se sont succédées :

  • la gagatisation totale tout d'abord, en revoyant ce minuscule bonhomme qu'a été Pti Tonique, ses cris de nouveau-né dont j'avais oublié le son... et qui s'apaisaient à mon contact, tout contre ma poitrine, le souvenir des petits rituels d'alors, ma façon de lui parler, moi jeune maman de quelques jours... Le sentiment que j'avais totalement oublié combien ils sont fragiles et délicats ces êtres humains tous neufs, vulnérables et attachants. Un instinct de protection très fort à la vue de ce petit bout empaqueté dans son pyjama presque trop grand pour lui. L'envie de le couvrir de baisers et de le garder contre moi éternellement. C'est donc cela qui va bientôt recommencer ? Comme ça va être beau et bon...
  • je me suis dit que la caméra, c'est un outil précieux mais trompeur. Qui, à me voir là sur ces images, en train de parler de tout et de rien avec une mine presque pas fatiguée, peut imaginer la douleur au périnée, la nuit seule à la clinique sans quasiment fermer l'oeil, avec un nouveau-né se réveillant toutes les 1/2h et qu'il fallait changer toutes les 1h30 ? Qui peut se douter des angoisses de la jeune maman, de sa déception de devoir allaiter son fils via le contact artificiel d'un bout de sein en silicone ? Tant de choses que l'on imagine pas, sous l'image d'Epinal de la jeune accouchée installée dans le fauteuil de sa chambre de maternité, son petit dormant paisiblement (et exceptionnellement !!!) dans son berceau transparent, tandis que ses mini mains s'agitent dans son sommeil et que son petit bonnet en coton glisse au gré de ses mouvements ?
  • j'ai eu l'impression que finalement, les personnes les plus à même d'apprécier ces images d'enfants, sont leurs propres parents. C'est peut-être une évidence une fois qu'on l'a dit mais lorsqu'on filme son enfant, ne se dit-on pas parfois "il sera content de se voir quand il sera grand" ? Et bien j'ai le sentiment que les plus "contents" de tous, ce seront les parents desdits enfants ! On le fait finalement davantage pour nous. Car c'est pour nous que ces images seront les plus parlantes, qu'elles remémeront une époque, une ambiance, nos pensées d'alors.... Nos enfants les contempleront davantage comme des témoignages figés, des faits, des images qui ne représenteront que ce qu'elles ont de visibles, sans forcément apporter une aussi grosse bouffée nostalgique qu'à leurs parents. Ceci étant vrai surtout pour la petite enfance car au fur et à mesure que l'on grandit, davantage de souvenirs se gravent et nous avons plus de chances que les images nous "parlent" à nous aussi.

Mr Sioux et moi, nous avons fait quelques petits films de Pti Tonique dans des situations touchantes (ses premiers instants, son sommeil, des tétées...) mais principalement humoristiques. Je sais que nous prendrons tout le plaisir du monde à les regarder, quelle que soit leur durée... mais qu'en est-il de Pti Tonique ? Cela l'amusera-t-il de se voir battre énergiquement des jambes en continu sur la table à langer à 2 mois ? De se voir rigoler et babiller avec son père à 5 mois dans sa chaise haute ? De se voir endormi et serein contre le sein de maman ? De se voir faire le pitre dans le salon à 13 mois ?

L'avenir nous le dira...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pokya 26/02/2012 17:07


Je suis d'accord avec MamanCaillou sur le fait que ce soit la rareté de ces films qui fasse leur charme. Avec l'ère du numérique, je pense que nos enfants auront un regard très différent sur la
multitude de photos et de vidéos qu'ils auront d'eux.


C'est vrai que ces vidéos font plaisir avant tout aux parents (je l'ai bien vu avec ma soeur) mais moi aussi j'aime bien voir les vidéos de quand j'étais petite, découvrir ma voix, mes paroles et
celles de mon entourage. Mais tu as très bien décrit un autre effet que m'a fait ce visionnage : le côté "voyeurisme". J'avoue n'être pas très à l'aise lorsque ma mère regarde mon père
amoureusement à travers la caméra ! Je m'en souviendrai pour les vidéos de mes enfants ! :-P

Madame Sioux 27/02/2012 10:37



Je suis bien d'accord sur la multitude de photos. Je me doute que Pti Tonique aura du mal à s'émouvoir devant les centaines de photos que je mets en album (enfin, que j'ESSAIE de mettre en
album). J'aimerais réussir, comme la mère de Mr Sioux, à faire un album synthétique de l'enfance de mon fils, qui tienne en 2 albums pour 0-15 ans par exemple mais je pense que c'est plus facile
en le faisant a posteriori. Quand on est dedans, on a du mal à se détacher de tout ce que les images nous rappelent et à faire une sélection drastique.


Moi aussi ça m'a plu de redécouvrir ma voix, c'est forcément quelque chose dont on ne peut pas se souvenir soi-même. Je ne saurais pas dire par contre quel élément précis m'a donné cette
impression de "voyeurisme", ça doit être un tout : le fait que nos parents étaient bien différents, pas encore touchés par les drames de la vie... du coup, voir ces films avec eux, c'est comme si
on était témoins, en leur présence, de leur "chute" ? Mais je me prends sûrement trop la tête ! (enfin, c'était l'impression du moment, j'y pense pas tous les jours non plus !!)



MamanCaillou 24/02/2012 18:46


Très intéressant ton billet. En fait, je ne me suis jamais trop posé de questions à ce sujet car j'adore regarder les vidéos. J'adore me revoir petite, voir ma soeur, la relation qu'on avait,
voir ma famille. C'est maintenant que j'aime cela le plus mais enfant déjà j'adorais ça. Je peux aussi passer des heures à regarder de vieilles photos. Ce qui me dérange par contre c'est la
surabondance d'images que l'on constate aujourd'hui. Moi même j'ai déjà pris plusieurs centaines de photos de ma fille. Qu'en fera-t-elle ? Cela risque de la dépasser très certainement. Ce qui
fait le charme des vieilles photos et vidéos (selon moi) c'est leur rareté, ça les rend précieuses.

Madame Sioux 27/02/2012 09:29



Pour les vieilles photos, ça me plaît autant qu'à toi, j'adore ça - même si c'est sûr que les films sont complémentaires et que c'est agréable d'en avoir quelques uns.


Quant à la surabondance, je ne peux qu'être d'accord, quand je pense que je dois avoir environ 2000 photos des premiers mois de mon fils. Avec un appareil argentique, on en aurait peut-être fait
moins... et mieux ! Et quand je les regarde, déjà j'ai du mal à les trier pour savoir lesquelles faire imprimer (et j'en imprime encore bien trop !) mais en plus c'est certain, comme tu dis, que
mon fils n'y verra pas les mêmes choses et que cette profusion ne l'intéressera pas plus que s'il n'y avait que quelques photos bien choisies. Mais moi, je ne peux m'empêcher d'admirer la moue
qu'il fait sur celle-ci, son air craquant sur celle-là, etc.


Mais quand je vois les photos de mes grands-mères ou de mes parents enfants, je les trouve également plus précieuses que les centaines que j'ai pu faire de mon fils, car elles sont rares comme tu
dis.



PurpleNessa 22/02/2012 23:26


Quelle analyse ! Nous avons peu de films de Pâquerette mais pas mal de photos, dans ma famille je crois qu'il n'y a pas du tout de films et si parfois je me suis dit que ça me manquait (en voyant
ceux des autres en fait), ben finalement pas tant que ça.


Je pense qu'on a surtout tous bien conscience qu'on évolue, et que des films nous rappellent à quel point on était peu adroit/doué pour faire telle ou telle chose  et que même si c'était
tout à fait normal parce qu'on était très petit à l'époque, et qu'on gagatise toujours devant nos enfants, eux-mêmes vont peut-être bien se trouver un peu mal à l'aise face à ces images.

Madame Sioux 23/02/2012 15:21



Une analyse, je ne sais pas... Juste une série de ressentis étranges sur le moment.


En fait, je vois rarement des films de moi petite (alors que mes parents en ont une tripotée !) et comme tu dis, ça ne me manque pas particulièrement (par contre, ne pas en avoir de mes enfants,
pour me rappeler leurs visages et leurs mimiques d'alors, ça serait un drame !!).


Je crois que ça n'est pas tant mon évolution qui m'a dérangée, que celles des autres protagonistes, qui étaient alors plus jeunes (voire juste vivants)...



Luplume 22/02/2012 17:40


Je crois que je comprends ce sentiment de gène ressenti à la vision de ces anciennes vidéos. Pour ma part, outre le plaisir que de telles vidéos me procure, elles me replongent généralement dans
une nostalgie dont il n'est pas toujours facile de se défaire. Les vieux films avec mes parents jeunes, et mieux, mes grands-parents (plus) jeunes (et surtout, vivants, en fait) me laissent
rêveuse, songeuse, et c'est un sensation agréable.


Je ne suis pas très (au) clair(e), avec tout ça. Je ne sais pas, au fond, si c'est une bonne chose que de tout filmer, et si l'image de nos souvenirs n'est pas suffisante. Ce que je sais, c'est
le plaisir que j'ai quand je vois les premières images de ma fille (comme toi, de ton fils). Mais de moi-même aussi. Je suis toujours curieuse de me voir, enfant, même si ça me rappelle que je ne
le suis plus, que je ne le serai plus jamais.


Encore, comme toujours, un bel article, qui pose de bonnes questions...

Eve petite souris 22/02/2012 14:14


Ici on a filmé surtout des moments marquants ou humoristiques ou des passages de cap genre les premiers pas! Un peu pareil pour les photos aussi...


La Miss adore regarder tout ça, elle y passerait des heures! Particulièrement les photos de la grossesse ou d'elle bébé...


Je ne crois pas avoir de film de moi enfant, pas de caméra... (enfin si mes grands-parents mais ils n'ont filmé que mes cousins!)

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>