Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:39

Le sondage assez étrange que Maman Bavarde a relayé pour nous, lors du Vendredi Intello du 5 août dernier, ne m’a pas questionnée outre mesure sur le moment.

Il s’agissait de savoir « pourquoi fait-on des enfants ? ». Les réponses suggérées par les créateurs du sondage avaient de quoi laisser rêveur et surtout, il était difficile de se voir rentrer dans l’une de ces cases – même si on avait le droit d’en cocher plusieurs.

C’est au cours d’une autre réflexion, plus personnelle, que je vais développer ci-dessous, que j’ai fini par vraiment me demander ce qui m’avait conduite à faire un enfant (et même plus d’un, j’espère !).

Je n’ai pas d’explication toute faite. J’ai toujours eu envie de porter la vie, de savoir ce que ça faisait d’être enceinte, d’accoucher, de tenir dans ses bras son propre enfant, un nouveau-né que l’on aurait soi-même fabriqué et dont on serait seule responsable. Il y avait donc de la curiosité et l’envie de communiquer tout plein d’amour et de bons soins à un petit être neuf, en lui offrant l’étendue des possibles pour seul horizon.

Et c’est là que parfois, lorsque je regarde mon fils, je réalise avec une certaine angoisse appréhension l’étendue du chemin qu’il lui (nous) reste à parcourir. Je me dis : « Déjà 1 an, certes, mais combien d’années encore à venir !!! Combien d’apprentissages dans tous les domaines de la vie va-t-il encore devoir faire ! ». Ils sont innombrables, ça me donne le vertige.

En fait, c’est étrange ce cap des 1 an… je commence à voir mon fils différemment : tant que l’on compte l'âge en mois parce qu'il n'y a pas encore d'année complète à décompter, il s’agit d’un bébé, un petit être aux besoins et aux occupations somme toute assez basiques, même si ça ne veut pas dire que s’en occuper soit facile tous les jours. Mais depuis que je peux compter l’âge de mon fils en années (OK, il n’y en a qu’une seule mais c’est un début), je le vois davantage comme un petit enfant, un petit garçon qui va multiplier les apprentissages, se détacher peu à peu de nous pour avoir sa dynamique propre et des besoins à la mesure de sa taille et de son âge, donc grandissants. J’ai l’impression qu’il va falloir cogiter davantage (ou bien différemment) – je vois déjà d’ici les joutes oratoires, les négociations, les encouragements, toutes ces choses qui ne sont intellectuellement, et parfois nerveusement, pas de tout repos – pour assurer en tant que parent, assouvir la soif de découverte tout en sécurisant, sans brider la curiosité et l’imagination mais tout en posant des limites claires, qu’il faudra savoir parfois lever tout en expliquant pour ne pas perdre la cohérence de l’éducation… wahou ! J’ai déjà mal au crâne !!

La dernière fois qu’elle est venue garder Pti Tonique, ma mère a tenté de lui apprendre où étaient son nez, ses oreilles, ses yeux, tout en lui montrant ceux de mamie en même temps, puis les siens pour qu’il fasse le lien (chacun de nous a un nez, une bouche, etc)… Ca donne un aperçu de la chose : mon bébé ne sait pas encore nommer les parties de son corps (d’ailleurs, il ne sait pas encore parler non plus, si on va par là) alors quant à lire, faire une addition ou choisir une filière pour le bac !!!! On en très loin !!

Certains parents plus expérimentés vont me dire que « tu verras, ça va passer plus vite que tu crois ! ». Je veux bien vous croire. Mais ça va en demander du temps, de l’énergie, de l’investissement, encore quelques angoisses et préoccupations…

Par moments, comme ça, je réalise le boulot que c’est d’être parent et ce sur le (trèèèès) long terme (dit la nana qui veut 4 enfants ;-) )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stephaline 30/08/2011 18:16



tes angoises, ton etonnement, tes "changements", je les vis chaque jour avec ma puce quia  pourtant déjà 6 ans.


A chaque age son lot d'énonnement, a chaque étape, son lot d'admiration ...


Par contre, c'est vrai que ca passe vite. Perso, j'ai sans arrêt le sentiement de passer a coté de ma fille et de ne pas lui concacré assez e temps tant ses progrets sont nombreux et rapde ..
Mais bon, je supose que c'est le quotidien de haque maman ...


 


Quant au pourquoi cette envie d'enfant. C'est effectivement dure de répondre mais il y a un truc qui me vient naturellement a moi. Outre ce besoin je pense instinctif, il y a aussi celui de
porter l'enfant de mon homme. Avoir un petit bout fait de nous 2 et ceux, pour la vie. Avec son lot de galère et de bonheur. Bref, un enfant désiré et attendu a 2. Un enfant de l'amour. Voir
mon homme dans le regard de ma fille ou mon sourire dans le sien, y'a rien de plus beau. Alors quand en plus une relation fusionnelle arrive ... je te dis pas le bonheur !!!



Princesse Soma 30/08/2011 07:29



Réflexion bien complexe...
Je ne fais pas partie de ces femmes qui voulaient un bébé viscéralement...
J'ai rencontré mon homme & c'est devenu une évidence... sans qu'on se pose davantage de questions. Je crois qu'on avait la maturité suffisante aussi (la trentaine) pour savoir ce qu'on
voulait ds la vie, ds notre vie.
Poupette va sur ses 10 mois & du bonheur... mais la route est encore longue, c'est sûr !



fleur 29/08/2011 21:55



Pour moi être maman c'est une douce contradiction entre l'envie que mon bébé grandisse et vole de ses propres ailes et l'envie inconsciente qu'il reste tout petit pour que je puisse mieux le
protéger..


Les mois passent et les apprentissages défilent, c'est tellement magique de s'asseoir auprès de nos enfants et se dire que c'est nous qui avons accomplit ce miracle..


Pourquoi faire un enfant?


Par amour, par envie de former une fratrie, parce que c'était une évidence et que c'était pas possible de ne PAS en avoir..


 



Sissi 29/08/2011 18:45



Quand je pense aux mois à venir (je pense pas encore aux années),un double sentiment contradictoire (par ailleurs) me submerge: celui de la peur que ma laloutte se détache de moi et en même
temps, celui de la fierté qu'elle devienne une belle personne un peu grâce à nous et à ce que lui aura transmis


Sur la question "pourquoi fait-on des enfants ?", j'aurais une tonne de réponse , par amour d'abord, par amour que l'on a pour l'Homme, l'amour de faire un bébé avec cet Homme, par amour de
porter un bébé en soir,  par amour de donner la vie, par amour d'aimer ce bébé et les autres à venir, et puis surtout parce que ça a toujours une évidence pour moi d'être maman, et
maintenant quand je regarde ma laloutte, c'est tellement naturel, tellement moi, tellement elle, tellement d'AMOUR !!!



Mme Déjantée 29/08/2011 17:13



Je peux rien dire... le jour où l'Anté-pré-ado est né, je suis tombée dans les pommes (au sens propre) en pensant à ça (et aussi parce que je n'avais rien mangé depuis 24H00...). Mais je crois
que c'est comme penser aux années qui nous reste à vivre et se demander combien d'épreuves elles comporteront, combien de bonheurs aussi...? Avoir des enfants c'est risquer...sans risques, il n'y
a pas de vie...



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>