Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 08:19

Pendant ma grossesse, mon beau-père (pédiatre), nous avait fait passer à Mr Sioux et moi un article médical du  Docteur Marc Piliot, pédiatre à la maternité Gustave Dron (Tourcoing, Nord) et président de la CoFAM. Dans cet article, il expliquait la théorie que ses observations lui avaient permis de bâtir, concernant les premiers éléments fondateurs de l’attachement entre la mère et l’enfant, et plus particulièrement le premier regard.

N’ayant pu conserver ledit article, j’ai retrouvé une interview de ce médecin dans le livre « Attendre bébé… autrement » dont j’avais un peu parlé ici. En voici quelques jolis extraits :

« Avant même le sein, la première chose que va chercher le nouveau-né, c’est le regard. C’est le regard qui donne un sens à ce qu’il vit. Nous, les humains, sommes les seuls mammifères à utiliser le regard comme moyen de reconnaissance, comme langage d’amour et non pas comme simple signe d’agressivité. Ce regard du naissant est extrêmement perçant. C’est c que j’ai appelé le « proto-regard » (du grec prôtos : premier). Pour les mères qui souffrent de problèmes socio-psychologiques, ce regard a un côté très constructeur. Pour les autres, il est très impressionnant. En témoignent les réflexions de certaines mamans : « on a l’impression d’être en relation avec son âme », « on dirait qu’il contient toute la sagesse du monde ». Pour la maman, le premier regard de son bébé crée un « élan maternel » à tout jamais. Pour le nouveau-né, il l’humanise et le transforme en être de conscience et de pensée, en être de désir. »

 

proto-regard.jpg

 

Notons tout d’abord qu’il se garde bien de parler d’ « instinct » maternel, ce sentiment si sujet à débat.

Ensuite, si cette théorie est à la fois intéressante et poétique, elle peut aussi s’avérer anxiogène, prise au pied de la lettre. Avec Mr Sioux, je me souviens qu’on s’était dit en rigolant : « On a pas intérêt à le rater ce premier regard, sinon tout sera foutu entre Bébé Sioux et nous !! ». Un peu comme les différentes théories du « tout se joue » avec tel âge…

Mais le médecin nous rassure :

« Mais que les mamans – nombreuses, après tout ! – qui n’ont pas eu la chance de vivre pleinement ces premiers instants se rassurent. L’être humain possède une capacité extraordinaire à s’adapter, à réparer. C’est le phénomène de résilience, popularisé par Boris Cyrulnik. »

Je me souviens avec une grande acuité de ces instants. Sans doute les photos et le mini film que Mr Sioux a faits de ce moment n’y sont pas pour rien.

J’étais fascinée par ce petit regard sombre et insistant. J’étais émerveillée que ce tout petit être, après avoir poussé un grand cri lors de sa sortie du cocon maternel, soit si apaisé tout contre moi. J’osais à peine bouger de peur de faire voler en éclats cet instant si fort et indescriptible, j’étais amoureuse. Avec le recul, je dirais même que « j’étais mère » - bien que ce qualificatif m’ait longtemps paru étranger à mon état.

Le proto-regard de mon fils a fait de moi une mère et a vraiment créé, je crois, cet « élan » mentionné par le Dr Pilliot, cette envie soudaine et qui ne pourra plus jamais s'éteindre, de veiller sur lui, quoiqu’il arrive.

Un dernier extrait de l’interview, décrivant ces premiers instants et les comportements « types » (s’il fallait généraliser bien que tout le monde sache qu’aucun couple mère/enfant ne rentre vraiment dans ce moule) des protagonistes :

« Après une période de repos ou de veille calme de quelques minutes, le nouveau-né commence à avoir un regard extrêmement concentré et intense, avec un maximum vers 20 minutes de vie. Il s’intéresse surtout au visage – notamment les yeux – et au sein de sa mère. […]

 La mère, elle, commence d’abord par effleurer les bras et les jambes du nourrisson, puis elle le touche plus franchement, le caresse, le respire, aussi. Intuitivement, elle place son visage en position de face à face pour qu’elle et son bébé se regardent dans les yeux. Enfin, elle se met à lui parler d’une voix haut placée, la « voix de mère », comme disent les chercheurs, remplie de sonorités particulièrement attirantes pour le bébé, qui aime les voix aigues ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

odonie 20/08/2015 16:17

Il est vraiment TRES important de bien comprendre que si le protoregard est manqué dans les premières minutes de la vie extra-utérine -urgence, réanimation, transfert, etc-, il se rejoue dans les heures ou paires de jours qui suivent la naissance et ce, quel que soit l'âge gestationnel du nouveau-né. La vie est ainsi faite que pour votre bébé, VOUS seul(e) êtes son "liant" -pas le soignant- et que le protoregard se reproduit seulement AVEC VOUS pour initialiser ce lien. Ne regrettez pas la césarienne qui vous a empêchée de profiter de ces premiers instants de vie, ...sans elle, votre bébé ne serait peut-être pas là... <3

Happy Housewife 31/10/2011 08:53


Que de frissons en lisant ton article ! J'ai l'impression d'avoir raté ce premier regard à cause d'une césarienne qui nous a séparés pendant 3G, et d'une péridurale qui a mal fonctionné et
m'empechant ainsi d'être "là" ses premières minutes (malaise). Merci pour cet article !


Madame Sioux 31/10/2011 09:56



Peut-être ton bébé a-t-il le regard tendre de son papa, pendant ce temps ? J'espère que vous vous rattrapez bien depuis



Caramelyne 30/10/2011 09:06


On me la enlevée si vite que je n'ai pas eu ce premier regard, j'ai du attendre 24h! Ces premiers instants nous on beaucoup manqués...


Madame Sioux 30/10/2011 10:37



24h... j'imagine à peine comme ça a dû te paraître long ! J'espère que vous vous êtes bien rattrapées par la suite



Lucky Sophie 28/10/2011 23:34



je n'avais jamais entendu parler de cela mais je le comprends tout à fait !!!



Maman Sioux 29/10/2011 12:20







MissBrownie 28/10/2011 13:59



Ce docteur, c'est lui qui avait fait les visites pédiatriques de mes 2 grands doudoux à la maternité :) Il est super :)



Madame Sioux 31/10/2011 10:00



Sacrée veinarde !! Ca me fait plaisir que tu confirmes qu'il est vraiment bien, on sait donc que ce ne sont pas juste de beaux discours



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>