Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 08:15

Le 6 août 2013, Pti Tonique a eu 3 ans.

D’habitude, j’aime utiliser ce blog pour fixer, au passage d’une nouvelle année, ce que mes enfants sont à un moment T, ce qu’ils aiment, de quelle manière ils m’émeuvent, combien ils ont changé. Cette fois-ci, je n’ai rien écrit à son sujet parce que de mon côté, je sentais que les choses étaient en train d’évoluer entre lui et moi. Je ne voulais pas écrire quelque chose de convenu et qui n’aurait pas suffisamment ressemblé à mes émotions intérieures. Mon regard sur lui était trop mouvant à ce moment-là.

Suite à la naissance de sa sœur, inévitablement, j’ai eu moins de temps (et de patience) à accorder à ce petit garçon qui, jusque là, était l’être le plus important au monde pour moi ; le seul enfant issu de ma chair, mon « bébé » avec j’imaginais que rien ne pourrait changer (ou si peu) tellement je l’aimais fort.

Mais c’était faux. Mon 2e bébé, plus fragile et aux besoins plus impérieux, a rapidement pris le devant de la scène . Et puis mon Pti Tonique s’est immédiatement raccroché d’autant plus fort à son papa et il semblait avoir son content d’attention et de jeux familiaux dans ce nouvel équilibre.

 

la-reconnexion.jpg

 

Ce n’était ni mal ni bien, c’est ainsi. Rien n’est immuable et nous avons agi autant que faire ce pouvait pour accorder à nos enfants tout l’amour et l’attention dont ils avaient besoin. Il est vrai que cette très difficile période des débuts, ce tiraillement physique et émotionnel entre mes 2 tout-petits fait partie des points qui ne m’encouragent pas à précipiter l’arrivée d’un 3e enfant. Pour autant, je n’ai jamais regretté ce changement : je ne crois pas que l’illusion de l’exclusivité soit souhaitable et surtout, l’arrivée de sa sœur nous a poussés à amorcer des changements dans notre relation à Pti Tonique qui lui ont certainement été bénéfiques à lui mais aussi à nous, pour des rapports plus apaisés et respectueux des besoins de chacun (endormissement, découverte puis affirmation de nos limites de parents et d’êtres humains).

Si Mr Sioux a pu conserver plus aisément des moments de soin et de jeux avec Pti Tonique – tout en prenant petit à petit de l’importance dans la vie de sa fille, qui le considère maintenant que son demi-Dieu ex-aequo avec Pti Tonique -, il n’en a pas été de même pour moi. Pourtant (et précisément pour cela ?), c’est moi qui passe le plus de temps seule avec les enfants, à travers tous les débuts de soirées et les mercredis ; mais ce ne sont précisément pas des moments où je suis disponible pour des jeux en tête-à-tête avec Pti Tonique (le mercredi matin, je m’y efforce à présent mais sa sœur dort de moins en moins).

Pendant nos 3 semaines de vacances d’été, j’avais donc prévu - notamment sur les conseils de SuperNounou qui avait remarqué une forme d’agressivité / mal-être récente chez Pti Tonique – de trouver des moments et des activités à partager avec mon fils, rien que pour nous deux. Ce ne fût pas chose aisée. D’abord parce que lorsque nous sommes enfin réunis tous les 4, nous avons l’habitude de faire pas mal de choses ensemble. Egalement parce qu’étant donné l’âge des enfants, la scission se fait souvent davantage comme suit : Pti Tonique sort bricoler ou s’occuper du jardin avec son père (il est en âge d’identifier le danger et respecter – à peu près – les consignes de Mr Sioux), je m’occupe des travaux d’intérieur avec ma fille, trop petite pour être laissée comme spectatrice en extérieur, et gère les couchers de sieste et les tétées.

Ce qui fait que lorsque je proposais des activités en seul à seul avec Pti Tonique, il ne comprenait pas pourquoi Mr Sioux et l’Iroquoise ne venaient pas avec nous ! Et il les réclamait.

Et puis, je m’en suis rendue compte après coup, avec l’épisode du coucher, qu’il avait vraiment pris l’habitude d’être pris en charge par son père (qu’il adooooore) dès que celui-ci était présent et que ça devait le rassurer. Sans compter le fait qu’il devait aussi vouloir profiter de lui puisqu’il le voit un peu moins.

Finalement, après 3 semaines de vacances uniquement tous les 4 et juste 2 petits moments de totale exclusivité entre Pti Tonique et moi, la rentrée (à la crèche tout d’abord) s’est faite dans une bonne humeur particulièrement appréciable. Notre petit garçon a retrouvé ses nounous sans angoisse et plus serein qu’en fin d’année.

Puis, sur les conseils de la fée du sommeil, j’ai enfin osé amorcer un autre changement : j’ai retiré la tétée du rituel du coucher de l’Iroquoise (elle la prend à présent dans le salon, en amont du coucher). Et là, tout à coup, voilà que même en ma présence, Mr Sioux pouvait coucher sa fille… me laissant l'opportunité de m'occuper de mon fils pendant ce temps !

Je crois que cela a achevé de nous rapprocher. Tandis que je m’asseyais sur son lit pour lui lire son histoire, mon Pti Tonique tentait de se blottir contre moi autant que possible et il me disait « Moi je l’aime bien ma maman ! », qui est ensuite devenu : « Moi je t’aime trop ! » (son équivalent du traditionnel « je t’aime »). A présent, j’y ai même droit dans d’autres contextes : quand il veut une glace à table (hem) ou même quand je suis en train d’étendre la lessive :-D

Il saute de joie quand il sait que ce soir, c’est moi qui le couche et me réclame même les soirs où ça n’est pas moi (alors qu’avant, quand son père était en déplacement, ça semblait un déchirement de ne pas l’avoir pour lui lire l’histoire). Forcément, après 1 an de couchers assurés presque exclusivement par son père et une mère qu’il doit sentir en phase de dé-fusion avec sa cadette (huhu), Pti Tonique se sent certainement mieux pris en compte par moi et la reconnexion est d’autant plus forte.

Je pourrais vous parler de plein d’autres choses le concernant (notamment sa première rentrée à l’école qui est assez difficile) mais c’est tout ce que je voulais aborder pour l’instant.

Les « retrouvailles » entre une mère et son petit garçon.

Un petit message d’espoir et d’amour.

(amis cucul la praline, bonjour !)

***

Pour des raisons de maintenance d'Over-blog, vous ne pourrez pas poster de commentaires aujourd'hui entre 9h30 et 11h30 (c'est pratique), désolée ! Si l'envie vous démange, vous pouvez commenter le billet par ce biais ou par là !

(vous avez vu comme je vous assiste un peu, hein ? si ça c'est pas de l'amour !!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Sioux - dans Tout sur Pti Tonique
commenter cet article

commentaires

Emma June 11/09/2013 15:31

Tu exprimes fort bien ton ressenti, de manière juste et simple, j'aime beaucoup.
Je ne veux qu'un seul enfant et ton expérience me conforte dans le fait que je ne me sens absolument pas capable de gérer 2 enfants et de me "séparer" de mon MisterBB ainsi.
Quand tu te sentiras prête, je lirai avec intérêt ton récit sur son entrée à l'école.

Madame Sioux 12/09/2013 12:11



Merci pour ton message. Il est effectivement essentiel de suivre ses ressentis. Je ne l'ai pas vécu de cette façon-là pour mon fils mais j'ai effectivement du mal à envisager la séparation de de
ma cadette qu'impliquerait une nouvelle naissance. Chaque chose en son temps


Puisque vous êtes plusieurs à me l'avoir demandé, voilà : récit de la rentrée de Pti Tonique publié ! (et bien sûr, je n'ai pas fait court mais ça me fera des souvenirs !)



drenka 10/09/2013 14:34

Oh là là, bin moua je stresse quand même hein!
Je viendrai relire ça dans quelques mois, pffff!

Madame Sioux 12/09/2013 12:12



Ah oui, ça va lui faire un choc au Wombat hein Et pareil pour Pti Tonique, qui nous avait tellement à 300% tous les
deux rien que pour lui... gloups !



SIssi 10/09/2013 13:56

Je suis contenté pour vous deux que vous ayez retrouvé une relation intense mais différente prenant en compte vos évolutions respectives
Je te comprends pour la gestion de deux enfants, c'est pas facile de laisser l'un pour s'occuper de l'autre et inversement sans culpabiliser

Madame Sioux 12/09/2013 12:29



C'est difficile d'admettre, au début, que l'on privilégie les besoins de l'autre, sans se dire que l'on prive l'autre de quelque chose à quoi il a droit. J'ai eu une discussion intéressante à ce
sujet lors du dernier atelier Faber & Mazlish hier soir. La formatrice me parlait de la théorie Pickler-Lockzy, dans laquelle quand on se consacre à un enfant, on invite à faire fi de l'autre
: on lui répond que pour l'instant, même s'il aimerait qu'on soit dispo pour lui, on s'occupe de son frère ou sa soeur pleinement, sans se justifier. De façon à faire passer le message que quand
on est dispo pour l'un ou l'autre, on l'est à 100% et le sachant, il finira par attendre son tour d'autant plus sereinement. Bref, je simplifie mais je vais aller approfondir ce truc...



AGNES 10/09/2013 12:28

L'arrivée du petit frère ou de la petite soeur est aussi compliquée à gérer pour l'enfant que pour les parents ! Génial que tout "roule" après une période chaotique mais nécessaire ....

Madame Sioux 12/09/2013 12:23



La fameuse période - variable - de réajustement après l'arrivée de chaque enfant, avant d'arriver à un nouvel équilibre... J'ai bien envie d'en profiter maintenant



Misty 10/09/2013 10:22

Ton message est plein d'espoir et de piste pour moi !! Merci !!!!

Madame Sioux 12/09/2013 12:13



Avec plaisir !!! En espérant que vous trouverez bientôt votre chemin vers plus de repos



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>