Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 05:26

Hier soir, en quittant le boulot, j'avais sous le bras ma grosse caisse à outils. Non, en vrai, j'avais mon tire-lait électrique Medela Lactina ancienne génération (voir cet article pour la photo de la caisse et mes débuts de tire-allaitante), loué à la pharmacie lorsque Pti Tonique avait 2 mois, pour la reprise du boulot.

7 bons mois que je tire mon lait au boulot. J'aurais jamais cru tenir autant.

Les premiers jours, je trouvais ça franchement barbant et contraignant. S'enfermer 2 fois par jour pour tirer pendant 20 à 30 minutes, est-ce que je devais tirer un sein après l'autre (ce qui me permettait d'avoir une main libre pour bosser... ou pour surfer !) ou les deux en même temps (plus rapide mais pas de main libre), est-ce que mes boss étaient conscients que je bossais quand même en même temps, est-ce que je le règle pas trop fort - il m'aspire carrément les tétons ce truc ! etc.

Puis je me suis posée de moins en moins de questions et je l'ai pris comme une pause dans mon travail, l'arrivée de mon "moment à moi" pour souffler où je m'autorisais très clairement à bloguer ou twitter, et ou je regardais - pas peu fière - au bout de quelques minutes, combien le tire-lait se remplissait, avant de comparer ma production avec celles des jours précédents et de me dire que j'étais une bonne laitière ! (faut bien s'encourager)

Personne ne m'a jamais fait de remarques sur mon lieu de travail, alors même qu'il était clair que je tirais depuis maintenant plusieurs mois. Je n'avais rien annoncé donc je ne sais pas combien de temps ils s'imaginaient que ça allait durer mais ils n'en ont jamais rien montré. Ma chef se montrait même tout à fait compréhensive quand je demandais vers quelle heure on se donnait rendez-vous parce que je devais caser mon moment tire-lait dans tout ça... (sourire gêné).

Puis Pti Tonique s'est mis à prendre un repas solide le midi et n'a plus eu besoin de le compléter par un biberon de lait. J'ai alors petit à petit réussi à diminuer ma lactation pour ne tirer qu'une fois par jour, entre midi et deux. Là, j'étais sereine, je faisais à présent cela sur mon temps de pause et m'accordait encore plus aisément quelques instants de surf en même temps.

Ensuite, Pti Tonique a réduit la quantité de son biberon du goûter, jusqu'à ne plus en vouloir du tout. Nous sommes passés aux petits suisses à la place. Moi, je me retrouvais quand même avec des seins plein la journée. Je ne souhaitais pas réduire à nouveau ma lactation et je n'y serai pas arrivée parce que mon bébé tétait encore matin et soir, mais surtout la nuit ! J'ai donc continué à tirer et quand mon congélateur a commencé à déborder, je me suis dit qu'il devait bien être possible de faire quelque chose d'utile de tout ce lait dont mon fils n'avait plus besoin. C'est ainsi que j'en suis venue à contacter le lactarium.

Mais quelques temps après, Pti Tonique s'est mis à faire ses nuits. Alléluïa ! Tout commençait à s'équilibrer. Je n'avais plus très souvent besoin de tirer le midi ou alors les quantités récoltées diminuaient.

Aujourd'hui, j'ai réalisé qu'à part un mini tirage la semaine dernière pour un engorgement passager, je n'avais plus tiré de lait avec ma "caisse à outils" depuis 2 ou 3 semaines.

Il était donc temps de faire le point.

Je remballe le matériel. Je le ramènerai à la pharmacie lyonnaise où je l'ai loué samedi prochain, afin qu'une autre jeune maman puisse avoir le bonheur de se "traire doublement". J'emmènerai au boulot mon bon vieux tire-lait manuel Avent pour soulager d'éventuels engorgements les jours où je sentirai que ça peut être nécessaire.

Je vais annoncer au lactarium que mon allaitement se termine (pas complètement bien sûr, je n'en suis pas au sevrage mais je n'ai plus de quoi tirer en quantité - simplement de quoi offrir de belles tétées-câlins à mon fils matin et soir) et que je ne suis malheureusement plus en capacité de leur fournir de lait. Mais la prochaine fois, c'est sûr, je m'y prendrai plus tôt (si je le peux) ! Dommage, je venais juste d'avoir ma carte de "mère donneuse", c'était migon !

Allez va, grosse boîte bleue, tu m'auras rendu un fier service. Pti Tonique et moi te remercions chaleureusement et te souhaitons bon vent !

 

tire_lait_Medela_Lactina.jpg

 

 

Je suis vraiment émue en terminant ce billet, c'est étrange... vivement la prochaine tétée que je me rassure !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Prune 10/06/2011 12:40



Ah, ah... cette caisse bleur me rappelle des souvenirs, je l'ai utilisée pour mon ainée les premiers temps de la reprise du boulot... vite troquée contre un sac plus discret et un tire lait plus
compact... ça m'a changé la vie, ainsi que le bandeau mains libres qui me permettait de tirer les 2 seins en même temps tout en faisant autre chose... Pour elle, la fin des tirages avait été un
soulagement par contre, marre de cette contrainte et du temps que cela prenait, du stress sur les quantités etc...


Ma 2ème n'a jamais voulu boire de lait tiré, je n'ai donc pas revécu les tirages plusieurs fois par jour pour elle, et ça ne m'a pas manqué ;-)


Bravo pour cette démarche de donner ton lait, pour ma part je n'ai pas franchi le pas par flemme (de stériliser le matériel), la honte... le pire c'est que j'ai tiré assez longtemps pour ma
2ème pour gérer un réflexe d'éjection fort persistant, et comme elle n'en voulait pas j'ai jeté des litres de lait. Mais à l'époque, en plein dans une période difficile avec un bébé RGO, la
contrainte du nettoyage /stérilisation me paraissait insurmontable...



Maman Sioux 10/06/2011 14:24



J'étais un peu dég aussi quand la dame du lactarium m'a expliqué le bazar de la stérilisation mais bon, ne serait-ce que par fierté parce que je venais de dire que ça m'intéressait de le faire,
j'ai pas osé reculer... et voilà, ça a fini par se faire !


J'imagine que ça ne me manquerait pas non plus si je ne pouvais pas le faire la prochaine fois, on peut pas non plus dire que ça très épanouissant ! lol En tous cas, si jamais, c'est clair que
j'investirai dans le "mains-libres" !



Caramelyne 09/06/2011 20:05



Article d'actualité car on rentre tout juste de vacances pendant lesquelles ma lactation s'est bien adaptée à être moins sollicité en journée alors je lance l'opération "arrêter les tirages au
bureau", je suis passée de 2 tirages à 1 seul pour l'instant. Par contre les nuits sont mouvementées à cause des vacances justement, ça n'aide pas... En tout cas bravo pour le lactarium, en tant
que maman d'une petite préma qui en a bénéficé je suis vraiment reconnaissante!



Maman Sioux 09/06/2011 23:00



Ah la la, faire baisser sa lactation, c'est pas de tout repos ! J'ai mis quelques jours (1 semaine) pour mener à bien le passage de 2 à 1 tirage par jour. Et puis le week-end ou les vacances, Pti
Tonique tétait plus souvent puisqu'on était ensemble donc il relançait un peu la lactation et le lundi, j'avais des obus (lol) au moment où je n'en avais plus trop besoin ! Bon courage à toi et
je suis ravie de savoir que ta petite préma a bénéficié des dons du lactarium, c'est vraiment positif que cela existe !



LMO 08/06/2011 18:03



Bravo à toi et à ton Medela! ;)


Tu sais qu'il existe une sorte de soutif bizare qui permet de tenir les deux pompes du tire lait et avoir les mains libres? Une 30aine d'euros mais c'est utile quand même (après je sais pas
comment ça fonctionne, j'en ai pas eu)


 


Pour ce qui est du sevrage, tu vois, je n'ai encore jamais réussi à l'évoquer. Ca me ferait pleurer j'en suis sûre (alors que je l'ai assez bien vécu)



Maman Sioux 08/06/2011 23:16



Oui, j'ai découvert ce "bandeau" pour tenir les 2 téterelles et avoir les mains libres dans un article de Mamanstestent mais c'était un peu tard. Je l'achèterai peut-être pour le prochain
allaitement !


Moi, je n'arrive pas encore à vraiment envisager le sevrage. J'en vois bien les avantages mais j'ai trop peur de perdre un truc entre mon bébé et moi... Je sais que ça sera pas le cas mais c'est
pas évident. Je pense que même si on le décide, comme toi (moi j'attends que ça soit lui qui décide, je suis faible ),
on reste nostalgique parce que c'était des moments très particuliers, que l'on ne peut pas comparer avec les autres formes de proximité que l'on a ensuite avec son enfant.


Pas facile de couper le cordon... (je parle pour moi)



CaroLaCheChe 08/06/2011 17:01



Une page se tourne sans pour autant finir votre histoire. Je suis toujours émue dès qu'on parle d'allaitement réussi ET "long" ET concilé avec la vie professionnelle. Non non non, tout cela n'est
pas incompatible.


Bravo !



Maman Sioux 08/06/2011 17:50



Ravie de t'avoir émue mais bon, c'était facile vu que t'es une jeune maman ET que tu allaites !



anaisl57 08/06/2011 14:54



Un très bel allaitement


un gros regret chez moi, je n'ai pas eu ton courage...



Maman Sioux 08/06/2011 16:34



Tu sais, le courage, c'est aussi une question d'accompagnement. C'est important d'être bien entouré : conjoint, famille, boss tolérants, soignants intelligents... J'espère que tu y arriveras pour
le prochain, afin de ne pas garder trop de regrets !



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>