Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 10:44

Cette fameuse semaine où Mr Sioux était en déplacement, où j'ai passé la semaine quasi seule avec mes 2 mini Sioux (merci belle-maman pour le passage et le soutien du mardi soir et du mercredi, quand même) - en tous cas totalement SEULE à gérer les nuits, ça c'est sûr - et où j'ai appris que j'étais licenciée, a été une semaine riche en émotions (noooon, tu crois ?).

Dès la première nuit, après 2h à tourner en rond dans la maison avec ma fille dans les bras, au sein, dans son lit, que j'ai changée, recouchée, reprise, à qui j'ai parlé, donné le sein, BREF que j'en pouvais plus, que je n'avais plus d'idée si ce n'était celle de lui reprocher tous les maux de la terre et de l'engueuler, j'ai pris la décision de la remettre dans son lit et de la laisser là le temps de me calmer. Evidemment, elle a pleuré. A chaque fois que j'ai pensé y retourner, j'ai senti que j'étais encore trop énervée pour la reprendre dans mes bras calmement, que ça ne servirait à rien. Que j'étais une boule de nerfs, de fatigue et de rage.

Donc j'ai attendu, la boule au ventre, quand même.

Parce qu'elle avait l'air vraiment pas contente, quand même.

Au bout de 25 min de pleurs, elle s'est endormie.

Victoire ! Ou pas.

Moi, je culpabilisais tellement que j'ai mis 30 min à me rendormir. Et 3/4h après, le réveil sonnait.

BREF.

Le lendemain soir, après tétée et câlin, j'ai décidé de la poser dans son lit à nouveau parce que ça n'était pas ma journée de boulot et ma soirée en (quasi) solo qui m'avait vraiment rechargé les batteries en sérénité et en patience. Et puis je remarquais qu'elle avait de plus en plus de mal à s'endormir dans les bras, elle s'agitait beaucoup, ne trouvait pas de position adéquate. Donc je l'ai posée dans son lit, je lui ai souhaité bonne nuit. Elle a pleuré 15 min et s'est endormie.

Bien sûr, je me sentais toujours pas très fière. Mais pendant ce temps, summum du glamour, j'avais pu aller aux toilettes. Et ouais, à quoi ça tient hein... Avant d'enchaîner avec le coucher du grand.

Dans la nuit de mardi à mercredi, ma fille ne s'est réveillée qu'UNE SEULE FOIS. A 3h30. Tétée, câlin. Reposée dans son lit sans problème et endormie après 10 secondes de pleurs/chouinements. DIX SECONDES. Wahou !!!

Le mercredi matin, j'étais juste aux anges.

Alors en fait, le "laisser pleurer", ça fonctionnerait ? Aurais-je "appris" à ma fille à s'endormir seule ? Ou alors lui aurais-je fait comprendre que de toutes façons, maman n'était plus en capacité de s'occuper d'elle sereinement 4 fois par nuit, donc elle aurait pris le parti de ne plus se réveiller ??!

J'oscillais entre culpabilité et soulagement.

La fin du tunnel était-elle proche ?

A la sieste, ça n'a pas été aussi "rapide", elle a dû pleurer environ 10 min.

Nuit suivante : 2 réveils. Mouais... Mais rendormissement rapide à chaque fois après tétée et câlin.

Les looooooongues (entre 1h30 et 2h) périodes d'éveil nocturnes semblent terminées, c'est toujours ça de pris.

Vendredi soir, au retour de Mr Sioux, je sens que ma posture vis-à-vis de ma fille n'est plus la même : nous sommes à présent 2 à pouvoir gérer la nuit, j'ai quitté le "mode survie".

*** Intermède ***

Oui parce que c'est bien ça qui m'a fait adopter la méthode du "laisser pleurer". J'ai été poussée dans mes derniers retranchements. Je suis réellement passée en "mode survie", je ne vois pas d'autre mot.

Dans le dilemme "Le bien-être de ma fille sur le moment VS. mon besoin de sommeil et ma capacité à gérer la semaine jusqu'au bout", j'ai dû trancher.

Pourtant, habituellement, comme dit la thérapeute familiale que nous voyons actuellement (j'en reparlerai), tant que je peux y aller en rampant, j'y vais.

Effectivement, on peut considérer que j'aurais dû mettre le ola plus tôt, que je ne m'écoute pas, que je ne respecte pas mes propres besoins, bla bla bla, mais COMMENT SUIS-JE CENSEE CHOISIR ENTRE MON BEBE ET MOI ? Est-ce que ça n'est pas mon boulot de parent de faire passer mes enfants avant ?? Je trouve ça juste insoluble et inhumain...

***

Alors voilà, au retour de Mr Sioux, alors que je lui ai vanté les nets "progrès" accomplis en son absence, la nuit suivante est à nouveau ponctuée de 3 ou 4 réveils.

Au réveil, c'est la douche froide. Je ne sais plus quoi croire. Nous sommes U-SES.

 

AUJOURD'HUI

Aujourd'hui, nous avons quand même progressé dans le sens où ma petite fille sait désormais s'endormir seule. Au départ, elle s'endormait dans son lit après tétée et câlin, en ayant pleuré 5 ou 10 min (et exit pour moi l'angoisse de l'heure du coucher, à me demander combien de temps j'allais devoir faire les 100 pas dans sa chambre ce soir, en ayant faim parce que son coucher et tombait toujours à l'heure du repas, que je devais différer...).

A présent, j'ai le sentiment qu'elle se dépêche de sombrer en étant au sein, parce que c'est quand même plus sympa qu'après avoir pleuré dans son lit. Cela dit, lorsque je la pose, elle n'est pas encore totalement endormie - et c'est essentiel si l'on considère qu'il est quand même plus agréable en se réveillant, de se trouver au même endroit que là où on s'est endormi.

Sur ce point, je précise d'ailleurs que depuis qu'elle s'endort seule dans son lit (en pleurant un peu OU PAS), elle est beaucoup plus sereine au réveil. La plupart du temps, elle se réveille en babillant, elle ne pleure plus. Et elle me SOURIT même ! Quand on dit qu'il ne faut pas endormir bébé dans ses bras et le poser dans son lit ensuite, je comprends enfin combien c'est du bon sens. Combien c'est logique que l'enfant se réveille ensuite mécontent, voire perdu car ne sachant pas ce qu'il fait là. Après, comme faire pour qu'il s'endorme paisiblement dans son lit, c'est une autre histoire... CELA DIT, Okaasan a une méthode, tout en douceur et sans pleurs, je vous invite à la lire à ce sujet (moi, j'aurais aimé l'avoir fait plus tôt - avoir eu son bon sens par moi-même, dès le départ).

Je disais donc que quand je dépose ma fille dans son lit, elle réagit au fait de quitter mes bras en se cambrant un peu en arrière et une fois sur le matelas, elle se tourne sur le côté, attrape ou non son tour de lit et s'endort, comme une grande petite fille, sans un bruit.

Depuis, il lui est arrivé de ne plus se réveiller qu'une seule fois - au pire deux. Ce qui a changé, c'est qu'à présent, les longs réveils nocturnes sont bel et bien finis. Et qu'après avoir tété, elle se rendort généralement sans souci, et que je peux la poser dans son lit sereinement - et retourner rapidement dans le mien !

MAIS (s'il n'y avait pas de mais, cet article aurait été plus court, je vous aurai livré une recette miracle et tchao), depuis 2 nuits, elle recommence à se réveiller en début de nuit (autour de 22h), toujours à cause d'une quinte de toux aussi subite que passagère (elle n'est pas malade). Je lui donne le sein, câlin, elle s'apaise dans mes bras. Je la pose, elle se met sur le côté, je quitte la chambre. Et là, au bout de quelques secondes, elle se met à HURLER ! J'attends un peu, j'y retourne, je la câline, lui parle, la repose. Et elle hurle de plus belle. J'attends, j'y retourne, lui redonne le sein, elle s'apaise. Je la repose. Elle HURLE.

Le problème, c'est que moi, je n'ai plus la force ni l'envie d'y passer des heures.

Le problème, c'est qu'elle hurle vraiment. Genre, je-ne-suis-vraiment-pas-contente et je veux que ça se sache. (non, elle n'a pas de blocage physique, je l'ai emmenée voir quelqu'un la semaine dernière).

Alors voilà. Moi, je croyais m'être rechargée en énergie positive la semaine dernière. Et la nuit dernière a été la goutte d'eau qui m'a replongée dans la déprime. Dans le "mais c'est quand qu'on en voit la fin b*rd*l de m*rd* !!!!".

 

Si vous m'avez lue jusqu'au bout, merci. Ca fait juste du bien de vider son sac.

On va voir comment avancer maintenant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Sioux - dans Tout sur Ptite Iroquoise
commenter cet article

commentaires

La Chatte Bottée 08/05/2013 19:06

Bonjour Madame Sioux !
Quelques jours que je parcours ce blog, et que je souris (et que j'essuie une petite larme, un peu parfois aussi) en lisant tes posts.
Je viens de "Vergeturement votre" où il y avait un article sur le sommeil des bébés il y a pas longtemps ; et justement le sommeil des bébés c'est un sujet qui me travaille aussi.
Donc j'ai eu envie de réagir, même si ce post n'est pas le plus récent...
J'ai l'impression de souffrir mille morts depuis que bébé est né (il a bientot 9 mois) à ce sujet car j'aime, et surtout j'ai besoin de beaucoup dormir à la base (si on me laisse dormir, même pas
fatiguée ...je fais mes 12heures facile).
Bon donc nous non plus on a pas trouvé la solution absolue puisque bébé nous fait environ une bonne nuit sur deux (c'est à dire environ 21h00-08h00 sans réveil) et l'autre nuit ...ça va de un a
plein de réveils, longs ou pas, ...
Mais si cela peut t'inspirer peut être nous ici on a fait un mix des deux méthodes "laisser pleurer" et "pas laisser pleurer" et au moins l'endormissement des siestes + du soir après un bisous et
au pire une comptine c'est venu assez vite (en un mois de "notre " méthode, vers les 3 mois de bébé je crois) (sachant que ce n'est peut être pas notre méthode, mais bébé qui a décidé tout seul
..mais bon on ne sait jamais): donc à partir peut-être des deux mois de bébé je crois (avant il était sur le canapé du salon dans son cocoon baby ou dans nos bras pendant qu'on mangeait...et la
plupart du temps) on l'a posé d'autorité dans son lit dans sa chambre le soir, éveillé (mais calme).
(Avant c'était des petits moments comme Okaasan dans la journée et la nuit et c'était très rare qu'il y tienne 5 min seul, mais je revenais toujours tout de suite, c'était pour le principe de
l'habituer à cet environnement).
Donc il y a eu ce moment où on l'a posé d'autorité bisous, doudou, tétine,bonne nuit et on partait en laissant la porte entrouverte et la lumière du couloir allumée (on mange dans le salon qui est
à coté = je pense que ce genre de détail compte aussi, la disposition de ton logement).
Et puis on retournait ...peut-être trente fois (chacun notre tour) le voir dans son lit dès qu'il se remettait à pleurer pendant notre diner, c'est à dire toutes les minutes au début(toutes les
deux bouchées quoi).
Puis ça s'est espacé(les pleurs), il semblait rassuré, et on le laissait un tout petit peu pleurer au bout de 10 allers et retours (genre une minute, la seule fois ou on a tenu 5 min j'étais en
larmes et l'ai pris dans les bras tellement je me sentais mal) ...on voyait un progrès au fur et à mesure.
Je pensais que de le laisser attendre une minute faisait qu'il était soulagé de nous voir ; et je pense qu'il a vu qu'il pouvait pleurer un peu mais que tout finissait bien finalement assez vite
(c'est mon entre-deux !). Il ne voulait jamais de la tétine non plus ...au moment où on le couchait, ne l'acceptait que quand on revenait (comme un soulagement, j'avais trouvé cette "méthode" sur
un forum).
et quand il a commencé à faire de vraies siestes un peu régulières en journée (vers 3 mois) on l'a couché comme ça, un bisous, un doudou, la tétine et hop. On n'en revenait pas, ça nous semblait
trop facile (avant on le berçait deux heures ...). Parfois on doit y retourner une fois pour la tétine en vain mais en général c'est quand même très facile. Donc même si on a une nuit pourrie, au
moins on a semblant de soirée (de09h00 à 22h30 quoi !).
Voilà !ah oui trois précisions quand même :
1)Je me suis rassurée moi-même en me disant allez on a dépensé une fortune et plein d'énergie pour lui faire cette jolie chambre et il a un matelas qui vaut aussi cher que le notre, ce n'est quand
même pas un crime de le laisser un peu dessus (car je me sentais mal finalement de le laisser). A partir de ce moment ou j'ai senti qu'il était "légitime" de le mettre dans son lit, ça s'est bien
mieux passé bizaremment !
2) mon allaitement qui a duré deux semaines a échoué (mastite, abcès ..) donc pas d"allaitement", des biberons ..;donc peut être que que ça joue aussi !
Et enfin ce qui nous a beaucoup aidé pour obtenir le calme le soir c'est l'emmaillotage ; mais seulement le soir après le bain et le biberon, sinon bébé qui ressemble pas mal à p'tit Tonique sur
bien des points ne supportait pas le moindre emprinsonnement (nous aussi malgré nos cours et notre belle écharpe ... on a pas réussi à le porter).
Voià j'arrête là le roman ...

pschittchutt 23/03/2013 08:46

Je compatis...peut être que la petite Iroquoise a un besoin de succion important et qu'elle a besoin de téter pour s'endormir, as tu essayer la tétine? pour notre bébé, c'était le cas, le problème
maintenant c'est qu'elle a besoin systématiquement de la tétine pour s'endormir. Bon courage et plein d'ondes positives.

Madame Sioux 26/03/2013 11:34



Oui, ma fille rejette très clairement la tétine : ça a marché quelques fois si on lui glissait dans la bouche à moitié endormie mais si elle ne dort pas, elle se met à hurler quand on l'approche.
On comprend bien que ça ne la branche pas du tout !!!


Au final, on galère mais je me rassure en me disant que contrairement au grand, elle ne sera pas accro à la tétine, effectivement... mais on est bien partis pour qu'elle fasse ses nuits plus tard
!



okaasan 21/03/2013 20:13

je pense qu'il faut prendre du recul, ne pas se focaliser sur le sommeil. laisse toi porter, profite de chaque petits bonheurs, savoure les nuits complètes,et si elle ne dort pas ... fais lui un
gros câlin. parle lui, dis lui que tu es fatiguée, confies toi. ça va peut être te paraître étrange mais je pense qu'il ne faut pas que ta fatigue soit une frustration entre vous, même si je
comprends ton coup de coeur. dis toi que Vous allez y arriver ;) des Bises

Madame Sioux 21/03/2013 20:38


Oui mais ne pas se focaliser sur le manque de sommeil quand on manque de sommeil, comment dire...!!! C'est possible au début mais a force, avec le cumul, ça devient très difficile. J'ai beaucoup
expliqué la situation, mes besoins et mes attentes a ma fille, notamment en pleine nuit en faisant les 100 pas. Et ne constatant pas de changement, je finissais par lui en vouloir de ne pas
s'adapter comme je le lui demandais. Oui, quand on commence à ne plus aller bien du tout, ça va loin... Là, ça commence a aller mieux. J'ai vu une "fée" qui m'à fait beaucoup de bien et m'a
rechargée en "positivité", j'accepte l'idée qu'il est normal d'avoir du temps pour moi (et de le prendre) en journée donc je redeviens plus compréhensive la nuit. Je crois qu'on est sur la bonne
voie, même si à la moindre rechute , je ne peux pas garantir ma réaction... Mais j'y crois a nouveau :-D


Kiki The Mum 21/03/2013 11:51

Une bonne technique en théorie. Encore faut-il pouvoir s'écouter, se connaître pour se dire "là, faut que je mette des limites" parce qu'au final, on se dit qu'on tient bon... jusqu'à ce qu'on
explose en vol. Tiens , ça m'intéresse bien ce Faber et Mazlich ;)

Madame Sioux 21/03/2013 20:44


Et oui, comme toujours, la théorie est fascinante... Mais le principe de ces petits ateliers, s'entraîner à la pratique, pour que ça nous vienne plus naturellement au quotidien : on verra ! Mais je
suis d'accord : on se dit toujours qu'on tient ou en tous cas qu'on "doit" tenir encore un peu, qu'on a des réserves alors pourquoi ne pas aller jusqu'au bout. C'est un numéro d'équilibriste
permanent, qui se renouvelle chaque jour !!!


Kiki The Mum 21/03/2013 11:26

Comment je compatis... la privation de sommeil... écouter ses besoins ou écouter ceux de nos enfants... je suis en plein dedans. Mon petit n'a qu'un mois et je me sens parfois coincée. Telle une
moule accrochée à son rocher, il ne veut souvent que moi. Et là je vois mes limites imposée par la fatigue. Pas sûre que je tienne autant que toi !
Courage, des bisous et des câlins...

Madame Sioux 21/03/2013 11:31


Hier soir, j'ai commencé un atelier Faber et Mazlich... et j'ai "appris" un truc : en fait, chercher à tenir coûte que coûte en permanence, ça sert à rien. Parce qu'après, on finit par exploser
puissance 1000. Ou par crier tout le temps sur son fils, comme moi :-( Donc j'aurais sûrement mieux fait de poser mes limites plus tôt, au lieu d'attendre d'arriver à ce point de non-retour et de
ne plus avoir une goutte d'essence dans le réservoir pour réagir. Bon courage et des câlins à toi aussi !! :-D


Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>