Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 11:01

J'avais échappé à sa gastro mais dimanche soir, je n'ai visiblement pas su résister à la rhino-pharyngite de Pti Tonique et la gorge commençait à me picoter, tandis que les éternuements et mouchages réglementaires s'installaient.

Hier, au boulot, malgré un rendement en paquets de mouchoirs assez élevé et une sensation de congestionnement pas bien agréable, ça allait. Hier soir, rendez-vous du 4e mois à la maternité, un très bon moment dont je vous reparlerai demain, ça allait encore. De retour à la maison, je sens la faiblesse et la fébrilité me gagner. Je passe une nuit pourrie, mais pas à cause de Pti Tonique cette fois, puisqu'il nous fait le bonheur de dormir d'une traite.

Ce matin, 38° au compteur. J'ai connu pire mais je me sens pas fière, je suis fébrile, je transpire. C'est clair que je me sens pas du tout en état d'aller bosser. J'appelle ma chef à 7h20, elle ne répond pas donc je lui laisse un message, que je double d'un email au cas où.

Dans le message sur son répondeur, je ne suis pas très à l'aise, comme toujours quand je dois annoncer à mon boulot que je ne viendrai pas. J'ai toujours l'impression de tirer sur la corde, que l'on va croire que je m'écoute trop, que c'est du flan, etc... Je ne sais pas pourquoi. Du coup, dans mon message, je ne peux m'empêcher d'ajouter "mais bon, c'est juste un gros rhume donc la fièvre ne devrait pas trop traîner et je serai sûrement de retour jeudi". Je me sens obligée de rassurer, de compenser. De dire "Vraiment désolée de ne pas pouvoir être là, je vous assure que je ne me sens pas tip top mais vous savez, dès que ça va mieux, je me remets en selle, je suis pas du genre à tirer au flanc, vous en faîtes pas !"

Le coup des 2 grossesses relativement rapprochées me fait aussi culpabiliser. Initialement, mon employeur m'a embauchée lors du 1er trimestre de ma grossesse lorsque j'attendais Pti Tonique, et ce en connaissance de cause. Malgré moi, je me sens en quelque sorte redevable, d'autant plus que je repars en congés maternité environ 1 an et demi après mon retour du précédent congé.

En plus, folie suprême, j'ai réussi à me décider, à m'autoriser même, de prendre 2 mois de "congé parental" (je le mets entre guillemets parce que je vaix même pas avoir le temps de toucher quoi que ce soit de la CAF au titre de ce pseudo congé parental) pour profiter de mon petit oeuf Sioux. Je l'ai même annoncé à mon employeur et ça s'est bien passé.

Globalement, ça se passe toujours bien d'ailleurs. Mais c'est moi, je culpabilise, je m'imagine ce qu'ils doivent penser. C'est vrai, quand j'y réfléchis, les boss (il y a une femme, celle que j'ai appelée ce matin, et un homme), eux, ils ne sont jamais absents pour maladie. Pourtant, le boss, je l'ai déjà vu en piteux état mais il était là quand même. La boss, elle est jamais malade, c'est flippant. [J'allais ajouter : "et puis de toutes façons, c'est pas le genre à s'écouter". Mais du coup, ça veut bien dire que moi, en m'autorisant une absence, je "m'écoute" trop. C'est bien là que ma façon de voir les choses est biaisée.] Mais bon, eux, ils doivent faire tourner la boîte tu vas me dire. Ca doit être le corollaire des responsabilités, des bons salaires et des RTT que je n'ai pas. Si c'est ça, finalement, je veux bien qu'ils ne me passent jamais cadre à la réflexion [toutes façons, j'y ai sérieusement renoncé lors de mon dernier entretien, je ne serai jamais à la hauteur de ce qu'ils attendent de moi et qui n'est pas assez clair ou alors pas en accord avec ce que j'ai à présent envie de donner].

Bon voilà, tout cela pour dire QUE : je suis parfaitement convaincue que personne n'est indispensable à son boulot. Je sais même que dans 3 ans maximum, je ne serai certainement plus dans cette boîte [pour diverses raisons, notamment le fait que je me lasse vite, que j'ai d'autres envies, que l'état d'esprit me correspondra de moins en moins, etc]. Je sais que ma priorité dans la vie, c'est clairement ma famille et non pas mon gagne-pain, dans la mesure où celui-ci n'est ni une vocation ni une passion (ce qui ne m'empêche pas d'y passer de bons moments, je n'y suis pas malheureuse). Je pense savoir que quelques jours de plus ou de moins en arrêt ne changeront pas la façon dont mon employeur me perçoit ni les "plans" qu'il a pour moi. Tout cela pour dire que malgré tout, j'ai une certaine conscience professionnelle, un besoin de reconnaissance extérieure à ma cellule familiale, je ne peux m'empêcher de rechercher l'approbation de ma hiérarchie, d'attendre un "ne t'en fais pas, tout va bien, tu reviendras quand tu iras mieux" bien utopiste.

Oui parce que ce que j'ai oublié de préciser, c'est que le médecin m'a arrêtée pour la semaine, a fortiori parce que je suis "en état de grossesse" (c'est marrant, il est un peu vieille France !) alors que normalement, demain, je ne devrais plus avoir de fièvre. Donc, je devrais pouvoir retourner bosser, comme je le fais toujours lorsque j'ai une simple rhino-pharyngite quoi. Il a dit qu'il me faisait quand même l'arrêt pour la semaine et que je verrais ce que je fais.

Et moi, je sais déjà à 95% ce que je vais faire...

 

2009.08.10--49-.jpg

Une maison à la barrière originale, au milieu de la campagne écossaise.

On devrait tout plaquer et retourner là-bas tiens !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Sioux - dans Mme Sioux se raconte
commenter cet article

commentaires

sophie 09/02/2012 15:55


Mais c'est MA maison ;) ... (je rêve de landes et de bruyeres...)


ça fait partie du contrat d'un boss de ne pas prendre d'arrêt maladie à chaque rhume, vous n'avez pas les mêmes responsabilités, vous n'avez pas le même salaire (ceci découle de cela ;)...) donc
tu prends TOUS les arrêts dont tu as besoin !!!!

Madame Sioux 12/02/2012 23:36



C'est vrai, toi aussi tu aurais peint la barrière en rouge alors ?



Coline 08/02/2012 10:37


Je te comprends tellement. 


J'ai commencé à devenir sereine quand je me suis dit "Qu'est ce qui est le plus important, pour moi, dans la vie, à cet instant T ? Mon boulot actuel (que je ne conserverai pas toute ma vie) ou
le fait que je vis une véritable révolution interne en mettant au monde un enfant ?"


Il faut arriver à se laisser aller parfois à un peu d'égoïsme. C'est tellement beau ce que tu vis qu'il ne faut pas que ces préoccupations te gâchent ce moment. 


Je te dis ça, mais j'avais beaucoup de mal à profiter de mes jours d'arrêt quand j'étais enceinte, parce que j'étais rongée par ces questions. 


Aujourd'hui, je me dis que c'était une perte de temps de penser à tout ça. 


Laisse toi le droit de te recroqueviller sur ta grossesse, surtout au début :-)


Bon courage ;-)

Madame Sioux 08/02/2012 18:10



Je pense que comme toi, j'aurai beaucoup plus de facilité à relativiser tout ça lorsque j'aurai pris la décision de prioriser autrement ma vie (et que j'aurai les moyens et les opportunités de le
faire). Mais en attendant, même si je suis persuadée qu'un jour, je me dirai que tout ça est vraiment tiré par les cheveux, je suis dans le système et je ne parviens pas à prendre le recul
nécessaire pour me dire "je me privilégie moi, le boulot attendra"... C'est vraiment complexe.



homesweetmome 07/02/2012 22:51


J'aurais tendance à te dire de te reposer ! Tout simplement parce que comme d'autres te l'ont dit, il vaut mieux repartir du bon pied que de revenir trop tôt et rechuter. Puis bon sang, on n'est
pas enceinte toute sa vie ! Il faut savoir se préserver à ce moment de sa vie. Je regrette beaucoup de ne pas l'avoir fait lors de ma grossesse, je suis restée jusqu'au bout alors que j'étais
épuisée, que j'étais en permanence sur les nerfs et que je suis allée un peu trop loin physiquement !


Bref, n'ai pas trop de scrupules même si je sais que c'est facile à dire, mais sache que tu as le DROIT d'être en arrêt, c'est un droit, personne ne peut te le reprocher, même si certains n'en
pensent pas moins.

GreenWitch 07/02/2012 17:15


prend soin de toi et repose toi.


c'est un mauvais calcul de reprendre le boulot trop tôt, tu risques juste de rechuter et d'être encore plus mal après.


ça ne s'appelle pas s'écouter, juste être réaliste et faire en sorte d'aller bien sur le long terme.


des bisous.

PurpleNessa 07/02/2012 14:30


Alors tu penses y retourner jeudi quand même ??


Fais gaffe, il me semble que si t'es arrêtée t'es vraiment pas censée être au boulot (histoires d'assurances etc, on n'y pense jamais mais une collègue de ma mère en arrêt avait repris plus tôt
que prévu et s'était blessée... ça a fait des histoires pas possibles !)


Bref pour 2 jours prends le temps de te soigner, surtout que tu SAIS que le mercredi va te fatiguer ! Il ne suffit pas de ne plus avoir de fièvre pour être en pleine forme.


J'ai moi-même tiré sur la corde lors de ma première grossesse, et pour le remerciement qu'on sait... pour la 2° je suis à la maison donc ça va, mais si je bossais je m'écouterais plus, quand on a
une maison + un premier enfant à gérer c'est bien fatiguant.


Bon voilà tu vas te dire "ho elle me pousse vraiment à rester chez moi", mais c'est pour faire pendant à ta conscience pro; je suis ta conscience santé ! ;) 

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>