Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 08:51

La Panamtouz, c'est passé. Quel week-end !

Heureusement que Pooooum avait trouvé un lieu adapté (j'entends par là un resto nains-friendly) parce qu'on était tellement nombreuses (sans oublier conjoints et bambins) qu'il valait mieux que les restaurateurs s'attendent à un tel bazar !

C'était sympa de mettre des visages sur tous les noms que l'on côtoie presque quotidiennement sur les blogs et Twitter. C'était frustrant de ne pas pouvoir échanger davantage avec chacune, foule et bruit obligent. La petite balade digestive qui s'en est suivie aux Buttes-Chaumont a permis de faire pioncer les bébés crevés et chouineurs (yessss!!!), d'échanger en plus petits groupes et de profiter de ce temps magnifique qui nous aurait presque fait regretter de ne pas avoir opté pour le pique-nique (mais bon, en octobre, difficile d'imaginer une telle météo !).

Voilà, difficile d'en dire plus pour des tas de raisons donc je m'arrêterai là.

 

2011-10-1819.jpg

Gare Lyon Part Dieu, samedi 15 octobre 2011, 7h30. On est en avance là, non ?

 

En ce qui nous concerne, nous, la famille Sioux, le week-end a quand même représenté un sacré périple (et nous n'étions pas seuls dans ce cas) et beaucoup de fatigue : samedi, nous avons pu enchaîner allègrement voiture, train, bus puis métro dans une même journée (tu me diras, pareil pour dimanche mais c'est samedi que le choc a été le plus rude, après un lever à 5h30 et un coucher à 1h30). Nous remercions à nouveau notre ami Manduca, mais également Monsieur Pti Tonique, pour qui train et métro étaient des premières et qui a très bien géré tout ça. [ce qui fait dire à certain(e)s que Pti Tonique, en fait, c'est un bébé super mignon et facile... pour le côté "mignon", je ne peux pas le nier (!!) mais pour le reste, j'y reviendrai bientôt...]

La rencontre au sommet entre Mini-Ly (nous étions hébergés dans le potager d'AubergineDivine) et Pti Tonique était juste craquante.

Merci.

C'était chouette.

Repost 0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 02:41

Aujourd'hui, je laisse la plume à La 100 emploi, amie de longue date (c'est qu'on vieillit l'air de rien, le début de nos études s'éloigne gravement !) que j'ai eu le grand plaisir de revoir le week-end dernier et qui m'a proposé de faire un petit compte-rendu de sa visite au tipi... et de sa rencontre avec le maître des lieux : Nuage Sauvage ! Ah oui, je vous en avais jamais parlé de lui ? Lisez plutôt, vous saurez qui c'est...

***

Protagonistes du week-end :

  • Maman Sioux
  • Papa Sioux
  • Pti Tonique
  • et Nulli quand même !

Maman Sioux, je ne l'avais pas croisée depuis au moins 5 ans (moi, je dirais même 6 ou 7... gloups ! ah ouais, quand même !). Quelques signaux de fumée par-ci par-là se baladaient parfois dans nos cieux respectifs, mais jamais je n'avais vu une seule plume de sa nouvelle tribu, ou aperçu l'ombre de son tipi.

Elle est venue me chercher chez des amis à 11h samedi matin, et avant de m'emmener à Tipiville, on s'est un peu baladées dans Lyon. Le temps de se retrouver, bien sûr, mais aussi de me présenter la fontaine des Terreaux, les fameuses traboules (passages secrets), la colline de Fourvière et, last but not least, le rassemblement bisannuel (?) des motards de tout l'univers. Grâce aux nombreuses déviations qui nous ont empêchées de rentrer par le chemin le plus court, on est reparties par la Croix Rousse (mon rêve depuis ma lecture des "Six compagnons" en bibliothèque verte.)

On en a profité pour remonter le temps, pour parler de la prépa, où l'on partageait la même chambre d'internat, pour causer de nos ex mecs profs, bref, pour évoquer la vraie l'ancienne vie. Celle avant Papa Sioux et Pti Tonique pour elle, celle avant le chômage super CDD et le statut de nonne célibataire punchy parisienne pour moi.

On a finalement approché du tipi.

 

nulli-au-tipi.jpg


La pression est montée. J'entendais presque le bruit des tam-tam. J'allais rencontrer Pti Tonique. Papa Sioux. Mais surtout Pti Tonique quand même, rebaptisé "Nuage Sauvage" par mes soins depuis tous les posts que j'avais dévorés préalablement sur ce blog. C'était galopé d'avance (ben oui, on est chez les Sioux oui ou non ?!), il allait se mettre à hurler chouiner rien qu'en me voyant, se réfugierait dans son terrier les bras de ses parents, refuserait même de me regarder, qui sait ?

J'imaginais une rencontre du 4e type avec une bestiole craintive, prête à se terrer sitôt nos yeux rencontrés. (J'exagère juste un poil parce que je dois bien faire honneur à ma réputation et à mon sens du récit).

Mes a-priori débilos étaient un peu contre balancés par les récits de Maman Sioux sur ce blog, incluant quand même souvent les mots "sourire", "heureux de vivre" quand elle parlait des (majoritaires) bons côtés de son loupiau. Bref, en fait, je m'attendais à tout, mais ce petit avait intérêt à filer droit dans mes bras sinon, je l'aurais eu plutôt mauvaise (en général les bébés m'ont à la bonne, c'est toujours moi qu'ils fixent en rigolant dans le TGV comme si j'avais un bouton sur la gueule charisme exceptionnel.)

On n'était pas encore arrivées qu'ils nous attendaient dehors : lui, haut comme 2 pommes et demi, et Papa Sioux.

Ma première vision de Pti Tonique (enfin mettons, la 2e) c'est de le voir me jeter un oeil, puis enfouir sa tête dans les bras de Môman.

Puis me jeter un nouveau regard, me sourire timidement, et repartir se cacher, et ça aurait pu durer indéfiniment mais on a fini par rentrer dans la maison.

Bon, sans détailler ce presque week-end complet (un jour et demi) par le menu (en parlant par exemple, des menus, parce que quand même je m'étale, je m'étale, mais c'est pas mon blog !) je dirais que j'ai découvert un petit garçon trop MEUGNON (et pourtant je ne suis pas du style à laisser couler ma guimauve en public).

Après une étape "brise-glace" nécessaire avec un don de puzzle, je crois qu'il m'a adoptée.

Pti Tonique, c'est un bébé à fleur de peau, passant du rire aux (fausses) larmes, éclatant de rire pour un oui ou pour un non : une symphonie de zygomatiques entrecoupée de temps en temps par les cymbales violons du cri de frustration, mais facilement arrêtables, en fait. (J'étais presque déçue). Bon, faut dire que je ne l'ai pas connu à 3 mois non plus !

Pti Tonique, il a envie. De vivre, d'essayer, de jouer, d'apprendre. Tout le temps. Et moi aussi j'ai craqué en le voyant déambuler, pattes écartées, dans son body avec sa couche qui lui fait un popotin d'hipopo. Ses petites dents. Ses yeux rieurs. (Fais gaffe Maman Sioux, si je reviens, c'est pour un trip kidnapping).

S'il ne mène pas (encore) ses parents par le bout du nez, il les mène par le petit doigt : sa façon de venir vous chercher, de vous emmener là où il l'a décidé. L'unité de lieu a été assez bien respectée d'ailleurs : les escaliers (pour monter), le canapé (pour feuilleter les 7 mêmes livres en 5 minutes et faire des roulers-boulers dans les coussins) et le jeu du garage avec les 2 petites voitures, qu'il s'empressait de me donner et de venir reprendre. Pti Tonique, il déménage (pas qu'au sens figuré, puisqu'il n'aime rien tant que pousser, faire basculer les objets, les balancer aux 4 coins de la pièce, les plus gros, si possible, ce qui n'est pas très compatible avec le sommeil passé 7h, mais ce n'est qu'un petit couac dans une oeuvre magistrale).

Ainsi, au début, telle une stagiaire d'IUFM, j'ai observé. Petit à petit, je l'ai mis dans ma poche apprivoisé.

Au début, je n'ai pas cherché à le toucher ni à l'embrasser. Histoire de feinter. De faire la fille qu'en a rien à secouer du petit gnome, en pensant qu'il allait bien finir par se vexer et m'approcher.

A la fin, je pouvais le porter sans qu'il hurle à la mort. Il a même réclamé mon haut si rigolo avec les boutons à tripoter mes bras avidement (les parents Sioux étaient espantés !), et lors des adieux, le nuage plus si sauvage s'est chargé de pluie. (Bon, ptet qu'éventuellement le fait que Maman Sioux s'en aille avec moi n'y était pas TOUT A FAIT étranger - non non, j'ai bien vu qu'il te kiffait grave ! son premier chagrin d'amour, le pauvre...).

Je n'irai pas jusqu'à dire que j'en veux un moi aussi, trop de contraintes (je veux dire, non contente de le porter 9 mois et de souffrir en accouchant, il faut carrément les changer, les laver, les...les...j'en reviens pas, les NOURRIR ! )

Par contre, Maman Sioux, une question : on peut le louer à la journée ?  

Bien sûr ! Faudra que je publie la grille tarifaire un de ces quatre !

 

La 100 emploi

Repost 0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 07:29

ou la #Tipitouz pour les intimes et les gens qui twittent (ou la #Tipiteuf pour les blaireaux de sponsors qui ont raté le coup médiatique du siècle).

Il m'aura fallu plus d'une semaine pour m'en remettre et vous raconter ça, en substance.

 

Vendredi 15 juillet

Malgré un week-end commencé tôt, c'est-à-dire dès le mercredi soir, je suis un peu à la bourre dans le rangement et les préparatifs. Il faut que Pti Tonique et sa varicelle nous fatiguent et nous occupent.

Le matin, Pti Tonique fait à point nommé une sieste de 2h tandis que je m'active aux fourneaux et que Papa Sioux range le tipi. Je poursuis l'après-midi et termine par le nettoyage. A 18h30, je range l'aspirateur, à 18h35 je suis dans la voiture pour aller chercher Maman Sur Terre qui arrive à la gare Part Dieu à 19h30. J'arrive même avec un peu d'avance mais galère avec le parking et la finalement attendre 5 minutes.

Wahou, ça fait drôle de se voir "en vrai" ! Il n'y a pas que le visage mais aussi la voix, qui cadre ou non avec ce que l'on s'était imaginé, les attitudes, tout... c'est amusant !

La soirée au tipi est assez brève, ayant été largement entamée par le trajet du retour puis l'endormissement des deux petits terribles, Pimprenelle et Pti Tonique (enfin surtout lui d'ailleurs, qui nous épuisera à nouveau et laissera son père manger une assiette froide... à 23h !). Coucher tardif donc, alors qu'il faut être d'attaque pour LA grande rencontre du lendemain !

 

Samedi 16 juillet

Nous avons rendez-vous à Lyon, devant l'entrée du Parc de la tête d'or à 12h. Nous partons de chez nous à 12h , un peu à la ramasse... A l'arrière de la voiture, Maman Sur Terre est coincée entre deux sièges auto et fait l'animatrice pour deux lutins de 11 mois aux yeux grands ouverts et pas décidés à dormir (en même temps, ils l'ont fait juste avant de partir).

 

Tipitouz - Acte I

Nous nous garons au parking souterrain de la Cité Internationale puis vidons la voiture : 2 bébés chargés dans les porte-bébés et une pousette chargée comme un mulet, nous abordons une entrée du Parc de la Tête d'Or que je ne connaissais pas.

 

tipitouz1.jpg

  tipitouz2

 

Après avoir été téléphoniquement informés du point approximatif où tout le monde s'était installé, nous tentons de nous y rendre en guettant une "tente bleue". De loin, je finis par la repérer, ainsi que Gridoune et son Mr !

Une jolie petite troupe encerclée de poussettes (c'est un signe, ça doit vraiment être ça !) est déjà installée dans l'herbe, sur des plaids et couvertures formant un chouette patchwork à notre image - familles des quatre coins de la France si différentes et pourtant si semblables puisque notre amitié virtuelle nous a tous conduit ici en ce jour, sous le soleil par instants capricieux de la capitale de la gastronomie française (si si, c'est écrit ).

En parlant de gastronomie, les festivités avaient déjà été entamées : il y a eu du déballage de melon, de charcuterie, quiches, pizzas et autres spécialités méditerranéennes à gogo (merci Carolacheche pour la tapenade maison et la fougasse aux olives où chantaient les cigales !) ! Je crois qu'il y a aussi eu une dégustation de vin rouge dans un coin mais en bonne allaitante, j'ai pas pu approcher la bouteille et n'ai pas suivi toute l'affaire .

 

tipitouz-fougasses.jpg

 

Outre les personnes déjà citées, nous avons donc retrouvé : la Famille Déjantée (à savoir Mme et Mr, accompagnés de Petit-Monstre-Heureux et Gros-Plein-de-Lait.... ouf, y'en a qu'ont des pseudos plus longs que celui de Pti Tonique !), notre Fesse-Fouillie nationale accompagnée de Mr Faithful, Aubergine (la divine), La Fée Maison, Kyrieleve... toutes twitteuses donc, et certaines blogueuses !

Cette fois-ci, nous avons manqué La Maman Oiseau, La Petite Graine Folle, Mlle Farfalle et Petitresors... et Snana Sous La Lune, manquée de peu puisque sa voiture est tombée en panne la veille du rassemblement (nous compatissons à la déception qui a été la sienne, ça m'aurait aussi bien mis les boules à sa place !). Mais ce n'est que partie remise puisque maintenant que le concept a été lancé, il se décline et une Panamtouz est en cours de préparation pour octobre, sous la houlette de Poooum !!!

 

Pour en revenir à nos moutons, nous avons donc glosé sur l'herbe, fait bronzer nos corps merveilleux de bonnasses (t'as vu Aubergine, je l'ai dit, je l'ai dit !!) en nous étalant de la crème solaire à qui mieux mieux, badé nos enfants respectifs et pris de multiples pauses devant les appareils photos crépitant : femmes libres sans enfants, avec enfants dans les porte-bébés, sérieuses ou suggestives, photos de nos pieds ou d'autres parties de notre anatomie (bin quoi, dans Tipitouz, y'a bien "-touz", non ?).

 

tipitouz-porteBB-collage1.jpg

tipitouz-porteBB-collage2.jpg

sauras-tu trouver l'intrus ??

 

Puis nous avons décidé qu'il était temps d'éliminer tout ça et surtout de faire siester nos mômes qui commençaient à virer grincheux donc nous avons rassemblé nos affaires, nos ouailles et mis en marche le convoi pour une visite du parc à notre rythme : abords du lac, animaux, petit coup à boire en terrasse...

 

tipitouz-lac-tete-d-or.jpg

 

tipitouz-girafes.jpg

 

Avec tout ça, il était déjà 18h et l'heure pour nous de rentrer préparer l'Acte suivant, ayant lieu au tipi dans la soirée...

 

Tipitouz - Acte II

Après nous être ébahis devant le bain de Pimprenelle et Pti Tonique et avoir fignolé que dalle les derniers détails, les Tipitouzeurs sont arrivés joyeux et frais comme des gardons vers 20h. Gridoune et moi avons disposé les vivres sur la table tenant lieu de buffet pour l'occasion. 

Les enfants ont crapahuté dans tous les sens, les grands ont mangé, bu, barbecuté puis refait le monde assis au frais sur la terrasse jusqu'à point d'heure !

 

tipitouz-bebes-bleu-et-rose-copie-1.jpg

tipitouz-gateaux-Gridoune.jpg

les gateaux de Gridoune qui ont fait un tabac bien mérité

 

Dimanche 17 juillet

 

Au tipi, le réveil s'est fait au doux son de la voix de Pti Tonique, pour les parents Sioux et pour Aubergine qui, du canapé, profitait de tous les bruits possibles de la maison.

Après un bon petit-déjeuner, des jeux de bébés, du rangement, des discussions de twitteuses en live et la confection de petits doggy bags pour les voyageuses, nous avons repris notre bison préféré pour repartir vers Lyon et sa gare où tout le monde a eu son train sans problème (même si c'était à la minute près pour l'une et avec le petit retard habituel de la SNCF pour l'autre).

 

La Tipitouz, c'était décidément une bien belle idée, la confirmation que les amitiés virtuelles ont toutes les chances de s'ancrer dans le réel (on se connaît déjà tellement bien !) et qu'il faut remettre ça dès que possible !!!!

 

Repost 0
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 08:46

Dimanche, nous avions décidé que puisqu'il faisait beau, il était temps pour Pti Tonique de découvrir sa ville natale : la chouette Lyon city !

Par la même occasion, nous avions convenu de retrouver la twitteuse/blogueuse Gridoune, avec son petit LP et Monsieur Gridoune, pour faire connaissance IRL et que nos petits commencent à sympathiser, en attendant le bac à sable !

 

Ce fut une belle journée de printemps ensoleillée, avec deux petits bébés ravis de voir le monde, choyés et protégés, qui ont tour à tour charmé, câliné et souri au quatuor de parents gaga qui les accompagnaient. Ils ont dormi comme jamais en Manduca pour l'un, ouvert de grands yeux sur le monde en cosy pour l'autre.

 

dimanche-lyon_picnik.jpg

Deux beaux gabarits... saurez-vous trouver qui est LP (2 mois et demi), qui est Pti Tonique (presque 8 mois et demi) ?

 

Ce fut une journée de trop bons cafés Starbucks nappés de crème fouettée (pour les campagnards que sont les Sioux, qui ne peuvent profiter que très occasionnellement des joies et des prix du cafetier américain), de petits accidents infantiles (l'un voulait goûter le Mocha de maman, l'autre a redécoré la chemise de papa au lait infantile), de soleil éblouissant adouci tantôt par un joli bob estival, tantôt par une belle ombrelle rouge, d'échanges et d'émerveillements parentaux, de road-trip en poussettes conduites par deux fiers papas sur les pavés du vieux Lyon comme sur les gravillons des allées bordant les quais du Rhône et de la Saone, de flânerie insouciante, d'allaitement en terrasse, de changement de couche sur les tables des bars ou sous la brise fraîche d'un espace vert...

Ce fut enfin l'occasion de découvrir deux chouettes parents, un couple joyeux et agréable, une jeune maman étudiante épatante*.

Ce fut enfin la preuve qu'Internet rapproche les gens, permet aux jeunes primipares de sortir de leur isolement social et permet de très belles rencontres.

 

C'est indéniablement une journée à refaire !

 

dimanche-lyon-2---cadre-arrondi.jpg

On r'met ça quand, copain ? Parce que nos papas, ils se sont bien amusés !

 

* (ce qui est bien la preuve que lorsqu'il a été désiré, l'enfant nous fait mère, quel que soit notre âge et les c***ries que l'on peut entendre à ce sujet - cf mon billet à ce sujet)

Repost 0

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>