Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 05:09

Depuis que Pti Tonique n'a plus besoin que je tire de lait en journée pour lui, j'ai décidé de conserver un tirage le midi, puisque cela ne me pèse pas trop, et de le donner au lactarium. Cela permet aussi de maintenir ma lactation pour les journées où je suis avec lui et de ne pas manquer de lait pour les moments où il a envie de téter.

J'avais déjà pensé il y a plusieurs semaines au don de lait mais le lactarium étant à Lyon (pas dans le quartier le plus accessible en plus) et moi dans l'Isère, avec pas mal de route, je voyais mal comment ça allait fonctionner. Impossible pou rmoi de faire le trajet pour tirer mon lait au lactarium plusieurs fois dans la semaine.

lactarium.gif

Il y a 3 semaines, à tout hasard, j'ai tout de même appelé, pour me renseigner.

En fait, chaque lactarium couvre un secteur géographique très large - celui de Lyon couvre toute la région Rhône-Alpes, soit quand même 7 départements et une très grande superficie. Les personnes chargées de la collecte font de nombreux kilomètres en voiture pour passer récolter le lait chez les mères qui le donnent (ou dans les maternités pour les mères de bébés hospitalisés), et en profitent parfois pour en déposer du reconditionné dans les maternités qui en ont besoin.

Le lait sert aux très jeunes bébés ou aux prématurés surtout, qui ont besoin des "qualités particulières [du lait maternel] sur le plan nutritif" pour leur croissance.

 

Voici comment est ensuite traité le lait avant de servir aux tout-petits (informations issues de la plaquette du lactarium de Lyon) :

Le conditionnement

  • Lait de mères d’enfants hospitalisés : le lait placé en biberons stériles est daté et étiquetté au nom de l’enfant. Quelle que soit la quantité de lait donné par la mère, l’ensemble sera transmis uniquement à son enfant en fonction de la prescription médicale.
  • Lait de mères exédentaires : la compositon du lait est en évolution permanente dans le temps. En conséquence, le lait de plusieurs mères est mélangé, puis conditionné pour constituer un volume de 2 litres de lait de composition homogène.

Les contrôles
Ils sont indispensables pour assurer la qualité finale du lait et la sécurité des enfants qui en bénéficient.
Il s’agit d’examens sérologiques maternels (Hép B, Hép C, HIV, HTLV), ainsi que de contrôles bactériologiques sur le lait recueilli, afin de vérifier la conformité aux normes législatives.

 

La pasteurisation
Le lait subit un chauffage d’une heure à la température de 58° C, puis est rapidement refroidi.
Un ultime contrôle de stérilité est effectué avant la congélation puis le lait est conservé en chambre froide (-20° C).

 

La distribution du lait (arrêté du 1/2/2002)
Le lactarium régional Rhône-Alpes distribue le lait ainsi traité aux services de néonatologie, de gastroentérologie pédiatrique, de chirurgie, de pédiatrie générale et pour certains enfants à domicile dans le cadre d’une prescription médicale.

 

La puéricultrice passe toutes les 3 semaines récolter le lait à domicile et pour moi, c'est aujourd'hui ! Elle récupère les biberons que j'aurais remplis pendant ce laps de temps. Il s'agit de biberons de 240 ml pré-stérilisés qui sont fournis par le lactarium et que l'on doit étiqueter avec nom de la mère donneuse, date et heure de prélèvement ainsi que quantité.

Honnêtement, les conditions d'hygiène pour le prélèvement sont assez contraignantes. C'est compréhensible puisque le lait est destiné à des enfants qui sont déjà très fragiles et qu'il serait dommage de l'avoir tiré "pour rien".

Mais c'est tout de même compliqué, d'autant plus que moi, je tire toujours à mon boulot, le midi, et doit donc stériliser mon matériel chaque matin avant de partir (sachant que je suis déjà à la bourre à la base). Tirer du lait pour son propre bébé, c'est quand même plus simple (surtout quand, comme moi, on ne stérilisait rien).

Il faut également disposer d'un congélateur pour stocker le lait tiré pendant les 3 semaines et vérifier tous les jours la température de son congélateur.

Hier soir, je suis allée faire ma prise de sang, afin de s'assurer des bons résultats de mes examens sérologiques, qui détermineront si je peux continuer à donner ou non.

 

Cela dit, je ne suis pas sûre de parvenir à donner encore longtemps. Déjà parce que c'est contraignant en termes d'organisation et d'hygiène, ensuite parce que depuis que Pti Tonique ne réclame plus le sein la nuit, ma lactation peut s'équilibrer sur le rythme tétée le matin + tétée le soir et je pourrais donc supprimer le tirage du midi.

Enfin, c'est ce que je croyais et m'apprêtais à faire. Sauf que ce week-end, je me suis aperçue qu'il l'avait bien relancée, ma lactation, à force de "câlins"... Lundi et mardi, j'ai été absolument obligée de tirer pour cause de fort taux de remplissage mammaire (bin oui, pas encore de lactation automatique par ici... c'est possible que ça ne vienne jamais ?) !

A suivre donc...

 

Edit : une réponse à ma propre question, suggérée par Eve : Pour en finir avec le mythe de la lactation automatique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luplume 21/04/2011 17:37



Bravo de donner ton lait!


J'étais moi-même une "vache laitière" (oh, bah, si on peut plus rigoler...) et je produisais des litres de lait... Mais, si j'ai pensé le donner, je n'ai pas sauté le pas, parce que je suis très
mal organisée, et surtout parce que j'avais déjà du mal à le tirer pour ma bichette (pour me faire des réserves) puisqu'elle est très accaparante... Mais je trouve que c'est un beau geste, et si
je continue à allaiter, je pense sauter le pas (à condition d'avoir assez de lait, car j'ai l'impression d'en avoir moins...)



Maman Sioux 22/04/2011 09:03



Je pense que tant qu'on a besoin de le tirer pour son propre bébé, ça reste difficile à gérer. Faut pas trop s'en rajouter non plus, c'est déjà pas facile tous les jours de s'occuper d'un bébé.


Moi aussi y'a eu des jours où j'avais l'impression d'avoir moins de lait. Mais ça revient. Faut dire que ça dépend de tellement de trucs (fatigue, stress, alimentation, quantité tirée par le bébé
qui conditionne la quantité produite, etc). Bonne continuation d'allaitement !



lily 20/04/2011 22:36



Je trouve que c est super de donner son excedent de lait, bravo !



Maman Sioux 20/04/2011 23:08



Merci à toi ;-)



la.maman.oiseau 20/04/2011 16:10



Bravo pour cette initiative. J'ai eu envie aussi. j'avais vraiment beaucoup de lait et j'aurais pu en donner. Mais j'ai allaité trop peu. Le lait que j'ai tiré, je l'ai gardé pour ma file au
congel, en prévision du passage au mixte. La prochaine fois je n'hésiterai pas. Parce que je compte allaiter pus longtemps. Et m'arrêter plus longtemps aussi.



Maman Sioux 20/04/2011 17:17



Tant mieux si tu peux le faire la prochaine fois. Mais bon, c'est normal de filer la priorité à nos enfants ! Moi, j'ai commencé à le faire que maintenant que Pti Tonique n'a plus besoin que je
tire du lait pour lui. Sinon, ç'aurait pas été gérable.



GreenWitch 20/04/2011 10:40



intéressant l'article sur à tire d'ailes. l'explication me parait bien plus logique et rationnelle que celle qu'on peut lire ailleurs.


d'ailleurs à ce propos j'ai une amie qui a eu un engorgement à 15 mois parce que exceptionellement elle n'a pas passé son mercredi après midi avec son fils et n'a pas tiré son lait.


moi je n'ai quasi jamais de fuites et j'ai viré les coussinets depuis un bon moment. (faudra ptet que j'en remette quand je retournerai bosser par contre...)


pour le don de lait au lactarium, bravo de le faire ! je trouve ça super !


je voudrais bien le faire moi aussi, mais à priori pas possible parce que j'ai été transfusée, ce qui m'interdit le moindre don (les boules !)


en plus je rame toujours pas mal avec mon TL... j'espère que j'arriverai à fournir ce qu'il faudra pour ma puce.


(oups, pavé... désolée)



Maman Sioux 20/04/2011 22:25



Tu as raison, l'explication d'A tires d'ailes est simple et logique, pour une fois je pense avoir compris et retenu (alors que j'avais moi aussi déjà lu plusieurs choses à ce sujet).


C'est vrai pour la transfusion, ils m'ont posé la question lors du "questionnaire médical". On peut vraiment rien faire quand on a été transfusé et je comprends ta frustration parce que moi, je
ne peux pas donner mon sang à cause de mon gros terrain allergique (ce qui me fout vraiment les boules parce que je ne crains pas les prises de sang et que je suis donneuse universelle).



ali 20/04/2011 10:39


Mon bébé à moi n'avait même pas pu avoir de lait maternel en réanimation. la parce qu' il n'était pas prématuré. :-( pourtant je tirais mon lait mais il fallait 7 jours pour l'analyser. Du coup
quand il est sorti j'ai tout donné au lactarium. Mais j'ai pas pu continuer après. .. Ça me rappelait trop de mauvais souvenirs.


Maman Sioux 20/04/2011 12:43



Je comprends pour les mauvais souvenirs. Mais même quand c'est le lait de sa propre mère, ils doivent l'analyser avant de le donner à ton bébé ? Pas cool ça...



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>