Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 00:10

Je craque (un peu).

La reprise du boulot post-vacances ne m'a pas posé de problème (si ce n'est de savoir si Pti Tonique allait être bien chez ses nouvelles SuperNounous) parce que je me sens bien là-bas et que de toutes façons, je n'ai pas le choix alors autant bien le vivre. Et puis j'ai toujours mon mercredi salvateur aussi, ça aide.

La reprise, c'était chouette pour retrouver un rythme de fou qui ne me permette plus de cogiter à "pourquoi je suis pas enceinte, pourquoi j'ovule pas, encore DEUX semaines avant le rendez-vous chez le gynéco... qui ne me révèlera sûrement rien en plus pffff, je prends rendez-vous maintenant pour tester des méthodes alternatives ou j'attends ?, putain mon modèle familial vole en éclats, etc".

Et ça marchait. Je cogite moins, je m'investis dans ce qui fait mes journées (et bien plus encore) : blog, Vendredis Intellos, cuisine (je me remets à cuisiner vraiment pour Pti Tonique et ça occupe), gestion de l'intendance ménagère, courses, partages familiaux (oui, charger des photos sur Hellotipi, ça prend du temps), week-end chez des amis, ...

Finalement, on dirait que ça n'est pas une solution parce que jeudi soir, j'ai craqué.

Je sais qu'avec le blog par exemple, je me rajoute franchement des contraintes pour le fun. Mais ce fun, c'est mon petit coin à moi, mon loisir à moi. Papa Sioux, lui, il a besoin de faire du sport pour être bien dans sa tête, alors dans la mesure où j'arrive à m'en sortir seule de temps en temps, je prends sur moi et le laisse faire du sport un soir par semaine - d'ailleurs, c'était les vacances mais la saison va bientôt reprendre, GLOUPS au passage... Moi, je suis pas une sportive et surtout, je suis une frustrée de l'écriture alors ce blog, c'est exactement ce dont j'avais besoin. Du coup, ne pas arriver à rédiger voire à simplement noter mes idées d'articles régulièrement, ça me perturbe. Ca m'énerve. Je me sens bafouée. Ca n'est la faute de personne mais je le vis comme une restriction, une frustration intense, au même titre que quand je ne trouvais pas le temps de manger pendant mon congé maternité.

Donc voilà, jeudi soir, j'ai vraiment craqué de voir ma maison en chantier perpétuel, sale (à mon goût). En plus, on ne peut pas dire que je me ménage ni que je procrastine - je le fais de moins en moins, je me force à faire la vaisselle tout de suite autant que possible par exemple. Mais à peine dans l'égouttoir, les casseroles sont à nouveau mises en service et reviennent remplir l'évier 1h après (oui, j'ai un lave-vaisselle mais ça lave très mal les casseroles, poeles et plats)...

 

burn-out-1.jpg

 

Le ménage, c'est catastrophique. Je vais pas me plaindre d'avoir une grande maison mais c'est la misère à entretenir. Y'a des meubles sur lesquels des mois de poussière s'accumulent, j'ai honte. J'essaie déjà de faire les sols le plus souvent possible, parce que ça se voit (donc quand c'est propre, ça me donne le moral) et que Pti Tonique y traîne de très près mais la propreté et l'absence de tâches ne durent jamais - j'ai dit que j'avais honte ?

Je sais qu'il ne faut pas se mettre de pression, que la priorité c'est de se reposer, bla bla bla mais je ne PEUX pas vivre dans ce bordel, ça me déprime et une mère ou une conjointe déprimée, à quoi ça sert franchement ??

Alors jeudi soir, Papa Sioux a compris le message et il a rangé plein de trucs à peine arrivé, tout en s'occupant de son fils pendant que je montais pleurer et trouver du soutien sur Twitter dans ma chambre. C'est dingue comme il est efficace Papa Sioux quand il s'y met ! Quand je suis redescendue, ça n'était pas propre (faut pas exagérer) mais c'était bien planqué rangé, ça éclaircissait un peu l'horizon.

Bref, mis à part que Papa Sioux ne se rend pas malade pour les mêmes choses que moi (le bazar le gêne moins la semaine, mais il aime qu'on range le week-end quand même), ce qui m'épuise lui expliquais-je, c'est que je n'ai jamais l'esprit tranquille. Même si les choses sont à peu près en ordre (ou pas), il y a toujours une raison de réfléchir, d'anticiper, d'organiser - et je ne m'en rajoute pas par plaisir, c'est juste la vie quoi. Personnellement, je m'occupe des machines de linge par choix (y'a que moi qui sait qu'est-ce qui va avec quoi et quel programme mettre avec quelle dose de lessive - oui, un jour, je lâcherai prise) et de la bouffe pareil - parce qu'à la base, j'aime cuisiner mais encore faut-il avoir du temps pour ça.

Donc j'ai, dès que je franchis le pas de ma porte - voire pendant la journée - à peu près tout ça en tête :

- faire la vaisselle, c'est horrible tous ces trucs sales avec la chaleur en plus

- trouver une idée de repas pour Pti Tonique le lendemain et le réaliser

- trouver une idée de repas pour nous ce soir et le réaliser

- désencombrer la table de la salle à manger pour arriver à secouer la nappe

- étendre la machine qui attend depuis la veille, dépendre celle qui est sèche, la plier, faire des tas et en préparer de nouvelles

- AH OUI ! jouer avec mon fils que je viens juste de récupérer aussi !

- écrire l'article auquel j'ai pensé pour demain sur mon blog

- finir ce truc que j'ai promis à une twitteuse de faire et qui me fait pas mal cogiter...

- arriver à regarder un truc à la télé pour décompresser 2 min (non faut pas rêver non plus)

- faire le point sur le tas de courrier qui traîne : y'a-t-il des factures à payer, des échéances dans le tas ?

- merde, mon fils a faim au fait

- tiens, faudrait VRAIMENT que je nettoie à fond le plan de travail de la cuisine un jour

- putain c'est quoi tout ce linge à détacher qui s'entasse ! y'a ça aussi à faire, zut !

- faudrait que j'arrose les plantes aussi de temps en temps, pas étonnant qu'elles fassent la gueule

En fait, ce que je veux dire, c'est pas que j'ai PLEIN de choses à faire, je crois qu'on a toutes les mêmes au fond, c'est juste que mon esprit est sans arrêt A RAS BORD, FULL de chez FULL ! (Alors est-ce pour ça que je suis toujours la seule à craquer ? Parce que ça aussi, ça commence à me gonfler, d'avoir l'air faible comme ça... !!)

Papa Sioux, lui - à mon humble avis mais il me dira si je me trompe - il exécute quand il voit un truc qui traîne (s'il le voit) ou que je lui demande d'étendre une machine, de préparer une salade ou autre. Mais il n'a pas le poids de la liste des choses à faire en tête, il n'a pas le stress de voir cette liste s'allonger sans qu'aucun item n'y soit jamais vraiment rayé. Sans parler des travaux restant à faire dans la maison, j'en parle même plus !!! (ça, ça travaille d'ailleurs plus Papa Sioux que moi).

Et puis alors, just for fun, faut que je vous parle du repassage : avant que ma soeur ne vienne chez moi pour mon anniversaire en juillet, la panière débordait. On avait pris le pli (haha) de ne repasser les fringues qu'une par une le matin, au gré des besoins - même si ça ne me satisfaisait pas du tout. Du coup, au fond du panier, il restait des fringues d'hiver puisque forcément, on n'en avait plus besoin (donc aucune raison de les repasser) et même (attention, je vais vous faire peur) des fringues de grossesse !!!! Oui, que j'avais mises soit avant d'accoucher, soit pendant encore quelques semaines après ; puis, n'en ayant plus besoin, elles sont restées là. Et quand ma soeur est arrivée, un vendredi, elle qui aime le rangement et les choses carrées, elle a passé 1h30 à repasser et plier (mieux que je n'aurais pu le faire moi-même) TOUT ce qu'il y avait dedans. Elle avait même noté sur un post-it le nombre de t-shirt, chemises, pantalons... ahurissant !!!! [NDLR : c'est dommage, elle vit à Nantes alors elle passe pas faire du repassage tous les quatre matins !]

Sinon, pour conclure ce billet décousu et déprimant, j'en suis venue à dire jeudi soir à Papa Sioux qu'il allait vraiment falloir qu'on se le fasse ce week-end en amoureux pour décompresser... et puis même d'ailleurs, ça me ferait du bien d'être seule un moment.

 

burn-out-2.jpg

comme ça par exemple. Peinarde, mon ordi, un thé, du calme... (un truc à grignoter aussi, ça serait pas de refus)

 

Là, je me rends compte que je fais du mal à Papa Sioux quand je lui dis ça, lui qui est si accro à notre cocon familial, qui est le plus heureux des hommes du moment que l'on est tous les trois. Moi aussi d'ailleurs ma famille me comble ; sauf que quand on est en famille chez nous, je pense à profiter mais aussi à toute l'intendance à gérer, à ce que je n'ai pas le temps de faire la semaine, etc. Il n'y a qu'en quittant ma maison que je parviens à avoir l'esprit plus libre... mais le problème est reporté et je retrouve ma maison dans l'état où je l'ai laissée - c'est en partie pour ça que c'était si dramatique jeudi soir, parce qu'on était pas là le week-end dernier.

Une fois que j'ai retrouvé mes esprits, quand j'y repense, je me dis que je suis incapable de partir seule un week-end en laissant mes deux amours seuls à la maison, en me privant volontairement de leur présence, c'est absurde. Mais que faire alors ?

Une première solution, suggérée par une amie sur Twitter hier, ça va être de prendre - à petites doses - une femme de ménage. Je sais, ça fait très "petite fille riche" comme problème (comme disait Mme Déjantée sur un tout autre sujet l'autre jour) mais si je constate que ça peut nous simplifier la vie sans trop réduire notre train de vie, ça se tente... Et puis je dois peut-être voir avec Papa Sioux comment on peut se répartir la "charge" des tâches dans la maison. Pas leur exécution mais leur prise en charge intellectuelle. C'est pas gagné parce qu'à l'heure où il rentre, je l'aurai pas attendu pour lancer une machine de linge ou passer l'aspi, c'est là que j'ai du mal à voir comment faire. Mais faut sérieusement qu'on réfléchisse quoi...

Et l'air de rien, même si je fais mine que "c'est bon, je relativise les doigts dans le nez", bin y voir plus clair sur ces histoires d'ovulation (or not) m'aiderait à agir dans un sens ou dans un autre (je parle pas de position là, bande d'obsédés !), à alléger mon esprit par l'action.

Enfin, tant que y'a de l'amour, y'a de l'espoir, hein ?

 

PS : ah oui, je vous ai pas parlé de mes horribles pustules/acné post-partum tardif que je me tape depuis 1 semaine sur la gueule aussi ? Bin ça aide pas, sachez-le !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mme Déjantée 08/09/2011 14:32



Oulala!! Je me suis super mal exprimée!!! Non non non, je ne fais pas le we tous les repas de la semaine, je les planifie c'est tout!!! Parfois, je fais de plus grosses quantités le dimanche pour
être tranquille le lundi midi mais c'est tout!! Mais d'avoir les courses qui vont bien et n'avoir qu'à regarder le prévisionnel pour savoir ce qu'on va faire à manger c'est déjà un
soulagement!!! 


Je suis sûre que ton corps marche trrrrrès bien!!! ;)



Maman Sioux 09/09/2011 20:36



D'accord, j'avais pas compris mais on est sur la même longueur d'ondes alors : c'est exactement ce que je vais essayer de faire pour les repas !


Oui, j'attends que mon corps me le prouve quand même (moi, angoissée ?)



Vaallos 07/09/2011 17:31



Si tu as les moyens d'avoir qqs heures de ménage par semaine n'hésite pas. Ou pourquoi pas trouver quelqu'un qui te fasse une grosse mise au propre, comme ça tu n'as plus qu'à entretenir, tu
repars du bon pied ?


Personnellement, pour ce qui est du rangement ou de la paperasse, je me fixe un jour. Du genre le jeudi c'est rangement. Et le reste du temps je fais de l'entretien. Comme ça petit à petit la
masse baisse.


Pour les idées repas par exemple, tu peux peut-être les faire à l'avance pour toute la semaine. Et même bâtir le menu de la semaine en famille pourquoi pas ?



Maman Sioux 08/09/2011 09:35



En bossant, je n'ai guère le choix des jours : le rangement, le ménage, etc, tout ça n'est faisable QUE le week-end, quand on est deux. Un pour occuper bébé, l'autre pour remettre la maison en
ordre. Il faut qu'on essaye effectivement de faire plus "d'entretien" comme tu dis, plus de "petit peu" régulièrement, par ci par là (même si ça me frustre, ça fait rafistolage et j'aime pas ça).


Bâtir les repas à l'avance (voire les préparer), c'est mon prochain objectif, ça facilitera beaucoup de choses et me fera gagner du temps le soir, c'est certain !



Mère Geek 05/09/2011 23:16



Femme de ménage ! Femme de ménage ! (je fais comme pour la danse de la pluie mais c'est la danse de la femme de ménage).


Pour te répondre, une femme de ménage tu passes un contrat avec elle, et tu lui donnes tes instructions. Si tu ne tombes pas sur une c*nne comme ton ex-nounou, tu devrais pouvoir lui demander de
tout empiler sur le canapé le temps de nettoyer le sol, par exemple. Ou lui dire : ce que je mets sur ce meuble (genre ton bureau), faut pas le déplacer, même pour faire la poussière.


Le + compliqué pour nous ?


Trouver une femme de ménage qui ne bourrine pas les ordis avec l'aspirateur, et qui ne débranche pas les ordis/freebox/diversmatos pour brancher l'aspi...



Aggie 05/09/2011 16:02



Ben elle range aussi!  (comme toi je pensais qu'elle ferait uniquement le ménage). Une fois j'avais laissé la vaisselle sur l'égouttoir, elle a tout rangé dans les placards! Sinon j'imagine
qu'elle déplace ce qui traîne par terre pour pouvoir nettoyer.



Maman Sioux 06/09/2011 10:03



C'est sûr. Au pire, elle fera un gros tas sur le canapé. Mais c'est qu'au prix que je vais payer, j'aime autant qu'elle le passe à nettoyer quoi



Aggie 05/09/2011 14:09



Idem toujours le cerveau en ébullition, alors que mon mari se la joue plutôt tranquillou. OK il m'aide pas mal MAIS c'est moi qui paie les factures, m'occupe des inscriptions crèche, école,
cantine, périscolaire... me renseigne pour la construction de notre maison, etc... toujours un truc sur le feu et dès que j'ai un instant de libre, il est forcément entrecoupé de "mamaaaaannn
t'es où?" et/ou de  "chériiiiiie, je trouve pas mes chaussettes"... bref tu vois très bien de quoi je parle!!!


Par contre, pour la femme de ménage, évite de faire comme moi (j'en avais pris une pendant quelques mois après la naissance de la loupiotte): ranger avant qu'elle vienne!! Parce que même si on se
dit que c'est pour ça qu'on fait appel à elle, on a souvent honte de laisser sa maison telle quelle... Mais du coup le bénéfice est moindre, parce que tu stresses d'arriver à rendre ta maison à
peu près présentable avant qu'elle débarque.



Maman Sioux 05/09/2011 14:17



Bien vu le conseil parce que j'aurais fait exactement comme toi !


Mais en même temps, c'est logique, il faut bien que ça soit rangé si on veut qu'elle nettoie, non ? Ok pour pas se mettre la pression mais si c'est pas rangé, elle fait comment en pratique ?



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>