Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:32

J’ai récemment terminé le livre « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan. Il a reçu un prix mais je suis incapable de me souvenir lequel. Peu importe.

Après la mort de sa mère, l’auteure tente de retrouver et « approcher » celle-ci en retraçant sa tumultueuse et parfois douloureuse vie, à l’aide de ses propres souvenirs et de ceux de ses proches qu’elle a questionnés pour ce faire. C’est une histoire émouvante et dure. Comme beaucoup d’histoires de famille.

Si cette histoire n’a rien de commun avec la mienne ni celle de mes proches, j’y repense tout de même souvent ces derniers temps parce qu’elle me questionne, elle me renvoie à certaines difficultés, à toute l’ambiguïté des « je t’aime / moi non plus » qui peuvent jalonner la relation parents / enfants.

Lors des retrouvailles familiales que les circonstances nous ont « imposées » la semaine dernière, mon séjour s’est achevé sur un épisode compliqué dont je me serais bien passée. De façon générale, je tente d’avoir avec mes parents une relation qui m’évite de me retrouver dans les postures tant honnies dans lesquelles je pouvais me retrouver étant enfant. Je prends pour cela les distances nécessaires. Or dans de telles circonstances, ces distances doivent être revues pour apporter à l’autre le soutien nécessaire, le sentiment de ne pas être seul.

J’ai apporté ce soutien de la façon que je pouvais, avec les capacités que la vie m’a laissées et étant donné mon degré de fatigue/disponibilité. Cela ne semble pas avoir suffi, on me l’a fait savoir.

Pourquoi ne jamais prendre les choses comme on nous les offre ? Devoir sans arrêt anticiper leurs attentes, recevoir comme un signe d’honnêteté la formulation de leur déception, s’excuser de ne pas les avoir comprises… tout cela m’épuise.

On a beau prétendre que l’on s’habitue à tout, que cela fait partie de notre quotidien depuis toujours, on se lasse. Mais on ne sait pas comment faire évoluer les choses.


Bref, après ces quelques phrases brouillons, ma conclusion serait la suivante : Et si nous arrivions à prendre seulement ce que les autres sont capables de nous donner ? Humblement, simplement.
A ne pas nous laisser aveugler par nos propres exigences pour mieux percevoir le don de l’autre dans un regard, dans un sourire, dans une présence bienveillante, dans un geste esquissé même si non abouti…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eve petite souris 13/03/2012 16:28


Ah les petits commentaires à Mr c'est normal c'est ça qui nous aide à tenir!


Peut-être qu'en ces circonstances ils avaient besoin de se décharger sur quelqu'un... ça fait un peu bouc émissaire mais c'est souvent ça qui arrive : on encaisse et puis à un moment ça sort et
ça fait mal!


ça ta va? quelle note? et comment ça hors sujet!

Elodie 12/03/2012 17:20


Aïaïa... Je ne peux que comprendre ton ressenti... Mais je ne préfère pas développer ici ;-) Bref, Stéphane me dit souvent : "On choisit ses amis, pas sa famille". Je n'aime pas les phrases
toutes faites, mais il est vrai que celle-ci m'aide beaucoup à prendre du recul...

Madame Sioux 13/03/2012 16:05



Eh bien... on sent que c'est pas évident tous les jours de ton côté non plus !


Même si avec la mienne, ça se passe très bien en temps normal, je suis toujours très heureuse d'avoir construit mon propre cocon, avec ma petite famille à moi, dans laquelle je sais pouvoir
trouver toujours du réconfort et de la compréhension. C'est un beau cadeau de la vie. (ouh là, ça fait pas mystique ce que je dis là ? )



Sissi 12/03/2012 11:31


aH MAIS ça serait trop simple, trop parfait !! je te comprends, moi je trouve surtout que les parents (en particulier les miens) veulent que l'on réagisse à leur façon. Or, nous ne sommes pas eux
et même s'ils nous ont élevé, nous avons nos propres reflexions, nos propres chemins à prendre (je parle surtout de l'éducation que je donne à ma laloutte)


Parlons de choses plus sympas: comment vas-tu ? et Oeuf sioux, comment va-t-elle? P'tit Tonique ? J'ai pensé à toi car je dois rencontrer une assmat qui gère une MAM pour une éventelle
inscription en septembre de la laloutte. Si tu as le temps, et même si tu as déjà fait des articles dessus, j'aurais bien aimé avoir ton retour après plusieurs mois de P'tit Tonique là-bas.

Madame Sioux 12/03/2012 13:30



Les miens ne s'attendent pas trop à ce que je fasse exactement comme eux, mais par contre, à ce que je me comporte de la façon qu'ils attendent... Bref, c'est jamais simple la relation
parent-enfant. Surtout quand les enfants deviennent parents. En nous voyant faire différemment d'eux, nos parents peuvent le prendre comme une critique indirecte, une remise en question de ce
qu'ils ont fait avec nous et ça doit pas mal les questionner.


Je vais bientôt vous donner plus de nouvelles de l'oeuf Sioux (écho mercredi !!) et de Pti Tonique (qui nous fascine et nous fait craquer). Moi, je fais aller mais on a vraiment l'impression de
jouer les équilibristes en ce moment. Heureusement, une semaine de vacances nous attend début avril : alléluïa !


Concernant la MAM, j'avais fait ce billet présentant le fonctionnement de la notre : http://mavieestpalpitante.over-blog.fr/article-la-mam-de-pti-tonique-78036962.html


Mon fils s'y épanouit totalement. Ce qui, selon moi, est davantage dû aux qualités humaines et psychologiques des nounous qu'au cadre. Mais je ne peux pas nier non plus que jouer et interagir
avec des copains de son âge fait beaucoup de bien à Pti Tonique, ça le met face à la frustration (qu'on a toujours du mal à leur imposer), ça lui apprend à jouer à plusieurs, à négocier les
jouets, à vivre en communauté... le tout dans le respect de la particularité de chaque enfant. Vraiment le top du top pour nous !


Mais si tu as des questions précises ou si tu veux que j'approfondisse le fonctionnement, dis-moi et on peut se mailer



Eve petite souris 12/03/2012 10:54


Je susi arrivée à un stade où j'accepte ma famille telle qu'elle est (enfin, globalement, il ya des comportements que je n'accepterais jamais... mais ce ne sont aps des proches donc) et
inversement mais ce cheminement n'est pas toujours simple et évident.


Ou alors c'est une idée fausse que je me fais de leur part et ils ne me disent rien en face... est-ce mieux d'ailleurs?

Madame Sioux 13/03/2012 15:57



Moi aussi, j'ai trop d'énergie à dépenser par ailleurs alors je prends ma famille comme elle est - même si je ne me retiens de faire des petits commentaires qui me défoulent à ma soeur ou à Mr
Sioux


Mais les parents, pffiouuu... est-ce que c'était un problème isolé dans des circonstances particulières ou est-ce que les parents gardent toujours des attentes particulières vis-à-vis des enfants
qu'ils ont élevés (selon une idée plus ou moins précise de ce qu'ils espéraient qu'ils deviennent) ?


(allez, tu me rends ta copie dans 4h !!)



mam'potam 12/03/2012 09:48


Qu'il est vrai ton billet, je m'y retrouve dans la relation avec ma mère. Pourquoi exige-t-elle de moi un comportement qui n'est pas le mien? Pourquoi ne pas accepter la personne que je suis
devenue plutôt qu'essayer de me faire changer?

Madame Sioux 13/03/2012 15:44



Est-ce que nos changements ne renvoient pas nos parents à une défaillance de notre part ? Tenter de nous remettre dans le moule de leur choix parce que ça les rassure sur leurs choix éducatifs,
de constater qu'on ne cherche pas s'éloigner trop de ce qu'ils ont voulu nous transmettre...



Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>