Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 22:05
Tous les soirs : donner le bain, encadrer, râler, préparer le repas, jouer, calmer, négocier, lire, câliner, s'énerver, laver, coucher et recoucher, tendre l'oreille, espérer, se doucher, débarrasser, ranger, y retourner, rendormir, espérer, nettoyer, préparer le repas pour la crèche le lendemain, mettre au sale, trier le linge, programmer la machine, en étendre une autre, nettoyer les tèterelles du tire-lait et le biberon, mettre la table du petit-déjeuner...
Se poser quelques minutes sur le canapé, quand on ose, par crainte de perdre quelques précieuses minutes de sommeil.
Le week-end en famille, espérer pouvoir passer un peu la main mais le matin, à 6h, être toujours seule avec son Iroquoise sur le bras et le salon vide. Tout le monde a passé une mauvaise nuit à cause de ses pleurs et réveils multiples, alors personne pour nous relayer. Se recoucher vers 9h quand Mr se lève ou vers 7h30, si l'Iroquoise a replongé...
Les soirées, les jours, les week-ends se ressemblent. Le répit ou le changement espérés ne sont pas au rendez-vous, l'épuisement devient notre compagnon de route, le sentiment de stagner notre seule réalité.
Un fort sentiment de non-sens m'habite parfois. Souvent. L'envie de tout envoyer promener, de se rebeller... mais contre qui/quoi ?? Pas contre ceux qui nous sont les plus chers, évidemment...

Il paraît qu'un jour, tout cela nous paraîtra lointain et de courte durée. Vraiment ?

En attendant, la fatigue est bien présente. Elle imprègne mon esprit, mes actions, mes ressentis et me fait douter, me rend lasse et pessimiste, dans (presque) tout.
En attendant, le quotidien me tue, tout doucement...
(et surtout le soir, en fin de week-end)

Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Sioux - dans Mme Sioux se raconte
commenter cet article

commentaires

Petit Bourgeon 14/05/2013 18:45

Je ne peux que puissamment plussoyer ton billet (ouh que c'est bien dit...)
Ici les soirées sont inexistantes, avec Mr on a à peine le temps de se parler entre une bassine de lessive et le repas à préparer, ensuite trop crevés, c'est vraiment affolant.
Bien sûr qu'un jour ça ira mieux, quand les enfants seront plus autonomes, etc, mais en attendant quand on a la tête dans le guidon c'est vraiment super difficile.
Courage et chocolat, copine de galère !

Madame Sioux 17/05/2013 13:51



Oui, le quotidien des jeunes années est vraiment ingrat !! Enfin, pas totalement parce qu'heureusement, ils sont là pour le remplir d'amour et de gaité mais quand un peu de la logistique "bébé"
sera envolée, j'espère qu'on pourra plus savourer, en parents reposés !



Sandra 10/04/2013 21:49

hello,

pareil ici avec un grand de 2 ans et 4 mois et une puce de 5 mois. Je plussoie pour le bain non quotidien; depuis que ma fille a un peu d'éczema je ne lui donne le bain que tous les 4 jours (!!)
avec un nettoyage quotidien vite fait au liniment des aisselles, plis, tout ça, et franchement c'est top! Déjà un jour sur 2 c'était bien mais là c'est fou le temps gagné...
Je ne sais pas quoi dire d'autre, pour ma part l'amertume est là de ne presque plus avoir de temps pour soi ou bien de le faire empiéter sur le sommeil avec la fatigue qui va avec. Tout en vivant
dans un chantier permanent...La liste des choses à faire /nettoyer tourne dans ma tête de manière lancinante.
Je n'ai même pas envie d'une journée en amoureux mais juste d'être seule. On a fait un bout de journée en amoureux aujourd'hui mais tellement crevés que rien à se dire!!

je sais juste que ça ira mieux au fil du temps. A certains moments je me sens désespérée (genre j'aurais mieux fait de ne pas avoir d'enfants, je gère pas) et à d'autres si heureuse de voir mes
loustics. Parfois à 10 mn d'intervalle! C'est épuisant moralement.

Perso le passage à 2 enfants je le trouve très dur. Plus dur que l'arrivée du 1er. Le 1er c'était magique, certes fatigant, mais 2 parents pour 1 enfant y a tjs moyen de se préserver des moments,
de se reposer. Et puis j'ai pu élever mon 1er comme je le souhaitais, bcp de portage, maternage, allaitement exclusif jusqu'à 6 mois avec 3 tirages de lait par jour à la reprise du boulot.
Là ma fille vit beaucoup sa vie seule dans son transat ou sur son tapis (j'ai de la chance elle le vit bien...), je culpabilise de la laisser mais je coure dans le même temps pour faire mes corvées
ménagères. La nounou me dit qu'elle adore tant ma fille qu'elle n'arrive pas à la poser dans son transat... du coup je me sens mal... même si je me dis que du coup elle a au moins des bras
attentionnés 5 jours sur 7..J'ai laissé tomber les tirages du soir 2 semaines après la reprise, donc elle est en allaitement mixte depuis ses 4mois et demi. Bref, bcp de renoncements . Pas grand
monde ne comprend dans l'entourage (en gros, pour la famille c'est même mieux, ça correspond plus à leurs principes éducatifs, et d'ailleurs j'étais trop fusionnelle avec mon fils.. heu...)

Voilà pour mon expérience... Courage à toi!

Madame Sioux 10/04/2013 22:17



C'est un peu comme si avec l'arrivée du 2e et le fait que l'on doive sans cesse parer au plus pressé et se partager entre les besoins (imminents !) de 2 enfants, il fallait faire le deuil en
accéléré du "parent parfait", ou tout du moins du parent idéal que l'on aurait voulu être. Effectivement, pour le 1er, on pouvait se permettre de tout faire comme on l'entendait, il y avait
l'autre sur qui se reposer quand on fatiguait et on avait tout notre temps pour l'enfant. Avec les deux, le manque de temps pour soi se fait plus cruellement sentir, on doit faire des concessions
très tôt sur ce que l'on veut pour le bébé... et surtout, ce que j'ai trouvé dur : je n'ai plus eu la patience d'aller au bout de ma démarche initiale en terme d'éducation non violente avec mon
fils. (je veux pas dire que je lui tape dessus hein ! lol Juste que j'avais moins la patience, surtout dès lors que j'entendais sa soeur pleurer, d'expliquer, de réfléchir à comment contourner
une crise, à comment formuler différemment une demande, etc).


(moi aussi je suis à la fois contente et super énervée d'entendre mon entourage dire que c'est merveilleux que ma fille joue seule dans son parc, qu'on puisse la poser sans qu'elle pleure -
sous-entendu "contrairement à son frère au même âge !!!"... Après, je ne crois pas qu'elle soit plus malheureuse, à partir du moment où les parents parviennent à ne plus en culpabiliser, l'enfant
se dit juste que c'est comme ça, il n'a pas de point de comparaison. Si on est par ailleurs attentif à ses besoins fondamentaux et qu'on lui fournit sa dose de tendresse, il peut très bien le
vivre et n'en sera pas moins épanoui)


Mais attention, le point positif arrive : tout cela rentre dans l'ordre ! C'est juste une grosse phase de rééquilibrage. Je prépare un billet là-dessus d'ailleurs... Le seul truc qui me fait
flipper : vouloir absolument un 3e tout en sachant Ô combien cela va TOUT remettre à plat


Bon courage à toi aussi !!!



Mère Névrosée 10/04/2013 12:32

Oui, cette impression (bien réelle) de n'avoir jamais de répit est parfois étouffante, harassante. Tout se salit plus vite, se remplit plus vite, se vide plus vite...et c'est un éternel
recommencement. Donc évidemment, il y a des phases de pur ras le bol et de fatigue comme ça. Plus bien entendu les petits choux à gérer, les questionnements sur "comment dois-je faire pour que ça
se passe mieux là ou là..."...qu'on a parfois le sentiment d'être les seules à vraiment se poser. Je me reconnais bien dans cette scène, le matin aux aurores face à face avec mon petiot, pas un
bruit, un peu dépitée, alors que tout le monde a passé une nuit bien pourrie...Courage Madame Sioux! Heureusement qu'à côté de ça les choses évoluent vite avec les enfants, on ne stagne jamais trop
longtemps dans une même phase. Bises!

BabyPop 08/04/2013 09:07

ooooh oui je me reconnais là dedans tu le sais ! La fatigue c'est le pire truc du monde, le truc auquel tu ne t'attends pas, en tout cas pas à ce point là...

Ma grande de 3 ans ne fait toujours pas vraiment "ses nuits", enfin ça dépend, et la petite non plus bien sur !!

Essaie de t'alléger le quotidien sans culpabiliser. J'essaie de me faciliter la tache avec les bains un jour sur 2, des repas surgelés (purées de légumes, pâtes etc) et je donne sans trop
culpabiliser une tétine parfois à ma deuz quand je ne veux plus etre une tétine géante... hold on !

alounette 06/04/2013 11:16

encore une fois avec mes deux (8 et 30 mois) je me retrouve à fond dans ton témoignage. Ton billet fait du bien. Les tâches quotidiennes : habillage, repas, manteaux,chaussures, repas, couche,
coucher, repas, manteaux, chaussures, bain, repas, couche, coucher, réveils nocturnes et on recommence me semble manger toute mon énergie de vie... Y a pas à dire je suis moins drôle
qu'avant...
Et moi aussi j'ai une femme de ménage. (mais elle n'est pas là après chaque repas hein ?)
Et moi aussi le papa s'implique autant qu'il peut (mais il ne peut pas être là au 4 repas non plus...)
Maintenant on le sait "ça finit par passer", et on savourera d'autant plus leur autonomie et leurs nuits sans nous réveiller ! On en a jamais été aussi proche ;)

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>