Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 17:25

J'annonce : les lignes qui suivent ne vont peut-être pas passionner tout le monde.

Pour mon anniversaire, j'ai eu :

  • une tablette numérique (non non, ne t'enflamme pas lecteur, ce n'est pas l'iPad mais un cousin BEAUCOUP moins cher - cela dit, ça a l'air génial quand meme, je vous dirai ça a l'usage... hiiiiiiii)

archos-101-bequille.jpg

  • de la fringue, Mesdames et Messieurs Mesdemoiselles !! Oui oui. Non seulement la séance shopping de samedi après-midi a porté ses fruits, mais on m'en avait déjà trouvé avant aussi (, et ailleurs). Quelques exemples ("blogueuse mode" inside) :

IMG_1557.jpg

motif d'une robe

 

IMG_1561.jpg

pas le même style hein ?

 

IMG_1559.jpg

et un sac aussi.... joli mais tellement grand que je sais pas trop ce que je vais mettre dedans !

  • quelques livres. Bon encore, les BDs, je veux bien, ça peut se lire facilement et vite, donc on a une chance de connaitre la fin. Mais côté romans, faut être honnête, ils risquent d'avoir le temps de franchement jaunir avant que j'ai 5 min pour les ouvrir alors vaut mieux pas m'en offrir trop (même si j'adore ça !). Je suis sur ce bouquin depuis janvier et j'avance pas ! (honnêtement, j'en ai lu 1 ou 2 depuis mais celui-là, il est complexe, faut rentrer dedans et ne pas perdre le fil des personnages... Pas toujours facile de s'accrocher quand on ne peut lire que par tranches de 10 minutes grand maxi)
  • une famille aimante, de la rigolade, de bons moments.
  • un fils merveilleux qui a paradé toute la journée dans la maison au rythme de ses "maman" "mamamamaman" incessants (papa aussi s'appelle "maman", tellement il le dit bien maintenant)
  • des petits mots de mon amoureux.

Pour mon anniversaire, j'ai aussi reçu des dizaines de textos, de chouettes commentaires, de messages Hellocoton, de gentils mails...

J'ai été super gâtée et l'objet de magnifiques attentions (dont 2 attentions bloguesques : et ).

C'est absolument incroyable pour moi. Quand j'ai réalisé le 9 juillet peu après minuit , que j'avais commencé à recevoir plein de tweets, avant meme que ma propre famille n'ait réalisé l'heure et ne me l'ait souhaité, j'ai été vraiment touchée.

Je me suis vue à la place de la personne qui envoie ses voeux d'anniversaire, un tweet parmi tant d'autres, comme la dernière fois que moi aussi j'ai souhaité bon anniversaire à une twitcopine... et je me suis dit qu'on ne réalise pas à quel point tous ces gentils tweets mis bout à bout, ça peut faire plaisir (des dizaines de personnes éparpillées dans le pays qui pensent à moi en ce jour, c'est super sympa !) !

(j'arrête la minute gnangnan, c'est bon, remballez les mouchoirs)

Alors un GRAND MERCI à toutes !!!

C'était une année très particulière, un anniversaire différent des autres années - en grande partie grâce aux personnes de ma nouvelle e-vie !

Je peux vous dire que célébrés comme ça, je veux bien avoir 27 ans tous les jours !!

 

merci-thanks.jpg

 

PS : et pour la minute pas glop, je vous annonce qu'aujourd'hui, j'ai détecté des boutons de varicelle sur Pti Tonique - youhou ! (vous inquiétez pas, les mamans de la Tipitouz, il ne sera plus contagieux le week-end prochain, ça dure que 3 jours). Et on dit merci qui ? Merci la nounou bien sûr !!!

Elle me l'avait dit en début de semaine d'ailleurs, que Pti Tonique avait été en contact avec des petits de la sortie de l'école et que beaucoup de varicelles et de scarlatines traînaient en ce moment. Moi, je me disais qu'on passerait à travers... Enfin, au moins, il ne peut encore pas trop se gratter et pour l'instant, il n'a que 5 ou 6 boutons, ça reste gérable.

Repost 0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 06:09

Je crois que ça y est, c'est fait.

Today is THE day.

happy-birthday.jpg

J'ai 27 ans.

Je ne vais pas faire long parce que je passe le week-end en famille et qu'on va bien bouffer profiter mais je vous raconterai ça (enfin, si y'a des trucs intéressants à raconter) et surtout comment je l'ai vécu. Non mais en fait, faut pas trop cogiter dans la vie. A y repenser maintenant, je crois que je m'en fiche un peu dans le fond.

Je repense juste à mes 26 ans, l'année dernière, avec mon très gros ventre de fin de grossesse, j'avais eu plein de chouettes cadeaux, dont un mini caméscope qui nous a permis de filmer les premiers instants de Pti Tonique dans nos bras (non non, pas l'accouchement - merci bien). Je ne les ai pas regardées souvent ces petites vidéos mais à chaque fois, c'est comme une nouvelle découverte, c'est super émouvant, silencieux, on sent que nous sommes tous les deux dans un recueillement presque religieux devant ce petit bout naissant qui remuait ses minis doigts tout en nous fixant de son regard sombre...

D'ailleurs, bientôt, on va s'offrir un vrai appareil photo pour faire de jolies photos de notre fils parce qu'on est quand même un peu déçus quand on regarde celles qu'on a faites jusqu'à maintenant. J'en suis presque triste parce qu'on n'aura plus jamais l'occasion de photographier ses premiers jours de vie d'une autre façon... on va dire que ces photos au grain moyen et parfois floues reflèteront pour toujours notre état de parents balbutiants et un peu perdus, tandis que l'amélioration de la qualité des photos à venir sera le signe de notre parentalité épanouie et de notre confiance en nous chaque jour améliorée. (on en pleurerait hein ?)

Bon, je me suis encore égarée sur un sujet qui n'avait rien à voir avec la choucroute mais bon, il faut croire qu'être maman, ça remplit vraiment chaque parcelle de notre existence, difficile de penser en-dehors de ce rôle-là, quoi qu'il arrive...

Bon week-end à tou(te)s !

Repost 0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 18:53

Hier soir, Papa Sioux, jamais à court d'idées pour apprendre des choses très raisonnables à son fils, l'a aidé à jouer avec la base voiture du cosy, qui traînait par terre dans l'entrée... pour la simple et bonne raison qu'elle attendait que j'aille la porter à une copine - aujourd'hui d'ailleurs. Donc plutôt que de laisser son fils s'escrimer à essayer de faire quelque chose de cet objet au demeurant un brin massif et encombrant pour mon petti bout de 72 cm et 8.5kg tout mouillé, son père l'a mis aux commandes et Pti Tonique est parti à fond en poussant la base, pour traverser la pièce jusqu'à buter dans le premier obstacle venu !

creatis_base.jpg

Du coup, ce matin, j'ai répété l'opération, puisque ça l'occupe au-delà de l'imaginable et qu'il n'est pas encore arrivé à s'en lasser tout seul. Et ça a donné ça :

 

mercredi-pousse-base.jpg

le Doudou était bien content de profiter du voyage

 

Puis je me suis dit que je n'allais pas le priver d'un tel plaisir (puisque la base, je dois la prêter et que c'est quand même pas vraiment fait pour, un peu bruyant, etc) alors pour allier l'utile à l'agréable, j'ai cherché un modèle de porteur-truc à pousser à lui acheter. J'en ai finalement trouvé un qui correspondait en plus à un jouet que je voulais lui acheter un jour. Et je suis allée l'acheter ce soir !

Janod-premier_chariot_bricolo.jpg

c'est même moi qui l'ai monté, c'est pour ça que ça a pris un peu de temps

 

Succès immédiat, juste en version "truc à pousser" pour l'instant. Parce que le tournevis, Papa Sioux est pas encore rassuré du tout pour le lui filer, et les petits boulons en bois, ça attendra aussi (c'est un jouet à partir de 18 mois normalement).

Bon, je sais, c'est carrément sexué comme choix de jouet mais... je kiffe ! Et puis s'il a une soeur un jour, elle aura autant le droit de jouer avec et de devenir une bricoleuse hors pair ! Les filles ne sont pas des bras cassés dans la famille et elles savent se débrouiller... non mais !

 

L'autre atelier du mercredi, ç'a été les confitures d'abricots, une habitude depuis 3 ans. L'an dernier, j'étais enceinte jusqu'aux yeux et je crevais de chaud (et j'étais aussi censée rester "un peu" allongée) donc c'est ma mère qui était venue me les faire (pendant que je gisais sur le canapé). Cette année, je me suis retrouvée avec des fruits qui allaient mûrir très vite et ne pourraient pas attendre ce week-end donc je devais les faire aujourd'hui ! Je n'y croyais vraiment pas et pourtant, tout s'est super bien goupillé !

J'ai mis les abricots à cuire vers 9h, puis je les ai laissés mijoter encore un moment le temps que Pti Tonique soit prêt à aller à la sieste.

confiture--1--copie-1.jpg

 

Pti Tonique s'est couché à 10h15. Là, j'ai chaussé mon tablier et commencé à stériliser tous mes bocaux.

 

confiture--5-.jpg

et on ne mélange pas les couvercles s'il vous plaît, on ne plaisante pas avec ça !

 

Puis j'ai mixé mes 5.7 kg d'abricots (sans compter le sucre) au pied à soupe :

 

confiture--6-.jpg

j'aime pas quand y'a des peaux dans la confiture !

 

Et enfin, l'étape du remlissage est arrivée, pendant laquelle je n'ai pas pu m'empêcher de me brûler les doigts avec la confiture bouillante que je faisais si habilement tomber à côté du pot en la versant... mes doigts s'en souviennent !

19 jolis pots pour fêter ça, ce qui devrait me suffire jusqu'à l'an prochain !

 

confiture--7-.jpg

oui oui, on sait que les pots ne se stockent pas sur le couvercle en temps normal (!!), c'est pour faire le vide d'air (bande d'ignares) !

 

Et mon chouette Pti Tonique ne s'est réveillé qu'une fois que j'ai eu tout lavé, tout rangé, et même eu 1/4h pour bloguer. Sympa desfois, non ?

 

Et pour finir, 2 ou 3 news en passant :

  • Hier soir, Pti Tonique a fait ses premiers pas tout seul ! Après plus d'1 mois et demi à lui tenir les mains puis la main, il nous a fait la grande surprise (c'était pas faute d'avoir tenté avant) de marcher négligemment et seul vers son père, en lui tendant un jouet, sur 2 mètres ! Exploit que nous avons tout de suite tenté de reproduire pour arriver à filmer 2 nouveaux pas mais plus hésitants. Pti Tonique ne s'était pas trop rendu compte de ce qu'il faisait la première fois parce que sinon, il a peur !
  • Cet après-midi, pendant que je regardais mes mails sur mon iPhone au lieu de surveiller mon fils j'avais le dos tourné pendant 5 secondes, j'ai eu la surprise en levant les yeux de trouver Pti Tonique tout sourire, sur la 3e marche des escaliers, en train d'escalader la 4e ! Et le tout avec une déconcertante habileté et facilité apparentes, alors qu'il n'en avait que péniblement grimpé une jusqu'à maintenant, à une seule occasion. S'est-il encore levé une nuit pour s'entraîner dans notre dos ?

Je trouve décidément ça épatant comme les apprentissages et évolutions chez les tout-petits se font par "cassure" ou "déclic", brutalement et sans crier gare, sans qu'on comprenne d'où leur est venue tout à coup la technique nécessaire à l'accomplissement d'une nouvelle tâche.

C'est beau l'être humain, hein ?

(je sais, c'est la fin de billet la plus philosophique et la plus "pourrite" que j'ai jamais écrite)

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 05:36

Le week-end de la famille Sioux, en vrac, ça donne ça  :

  • Vendredi soir, nous avons comme convenu re-rencontré SuperNounou et visité le local où sa collègue et elle gardent les enfants. Pti Tonique s'est apparemment senti très à l'aise dans les lieux car au lieu d'être collé à moi, il est tout de suite parti explorer les lieux à 4 pattes et jouer avec tout ce qu'il trouvait sur son passage. Une poupée a failli y laisser ses cheveux. C'était rassurant de le voir comme ça. J'ai pu poser mes questions à SuperNounou, qui m'envoie toute la documentation par mail prochainement ; mais la place de Pti Tonique est réservée pour septembre et j'ai hâte de signer définitivement le contrat d'engagement réciproque ! Dans quelques temps, j'écrirai un petit billet pour vous en dire plus sur cette MAM qui m'emballe tant. Par contre, nous avons eu la confirmation que SuperNounou n'avait pas de place libre en juillet, elles ont déjà le maximum d'enfants possible en garde.
  • Samedi matin, j'ai décidé d'appeler ma nounou pour lui indique que, comme je lui avais dit, SuperNounou ne pouvait pas garder Pti Tonique et que nous n'avions pas de solution pour juillet. Je voulais lui mettre un peu la pression et lui rappeler ses engagements vis-à-vis de nous, mais surtout de Pti Tonique, qui est le premier à pâtir de cette situation, franchement pas professionnelle. Je vous passerai les détails de notre conversation sinon je vais encore me mettre dans un état "d'énervement avancé". Conclusion : son intérêt passe avant celui de Pti Tonique et j'ai les boules. Nous saurons en fin de semaine si les autres parents ont besoin d'elle ou pas pour juillet. Samedi, je l'ai donc auss passé au téléphone avec nos familles pour pour tenter d'organiser des tours de garde en juillet si cela s'avère nécessaire. Cela bouscule le planning de tout le monde mais les grands-mères seront présentes avec plaisir pour nous aider. J'ai même eu des propositions d'amis pour garder Pti Tonique si besoin. C'est bon de voir qu'on a des gens sur qui compter.
  • Samedi après-midi, nous sommes aussi allés voir la petite fille de 3 semaines de mon amie, dont je parlais ici. La petite est effectivement SUUUUUPER calme, quand on a connu que Pti Tonique comme bébé. Je ne l'ai pas entendue pleurer une seule fois pendant que nous étions là. Mais surtout : elle nous a parue absolument minuscule ! Je me suis sentie idiote parce que ça avait fini par m'énerver qu'on me sorte ça tout le temps quand les gens voyaient Pti Tonique pour la première fois, bébé, mais j'ai dit : "Oh ! Mais elle est toute petite !!!!". Vraiment ! C'est complètement bateau ce que je vais dire mais... je ne me souvenais pas que Pti Tonique ait été aussi petit à la naissance - et pourtant si puisqu'ils faisaient tous les deux la même taille de naissance, à 1cm près. Je comprends mieux ce que les autres parents disaient, combien cette impression pouvait être justifiée. Moi, à chaque fois que des gens répétaient ça, j'avais envie de leur répondre "Bin oui, c'est un bébé qui vient de naître quoi ! Vous vous attendiez à quoi ?". Enfin là, notre Pti Tonique de 10 mois nous a vraiment fait l'effet d'un petit garçon à côté de la minuscule crevette que nous avons vue. Et je vous parle même pas de son poids ! Quand je l'ai eue dans les bras quelques minutes après Pti Tonique, j'ai eu l'impression de porter une plume !
    • Je sais que ça fait cette impression à de nombreuses mamans mais j''espère que je ne trouverai pas mon petit bout démesuré et avec des paluches géantes, le jour où j'aurai mon 2e bébé dans les bras et que mon fils se tiendra à côté.
  • Nous avons planté nos derniers plants de tomates, des coeurs de boeuf et un pied de Noir de crimée. Oui, nous sommes hyper à la bourre cette année pour le potager, ça craint. On espère quand même avoir quelques légumes à ramasser avant l'automne !
  • J'ai enfin pris le temps de d'essayer la si fameuse recette de Cléa, le gateau citron amande à tomber par terre. Il est assurément délicieux. Par contre, j'ai encore du bâcler l'insertion des oeufs en neige dans la pâte parce que ça n'a pas du tout levé. Mais c'était super bon quand même et Papa Sioux a été sympa, il a dit qu'il préférait les gateaux compacts plutôt qu'aérés !

essai-gateau-citron-amande.jpg

je vous laisse constater la "platitude" de ma réalisation par rapport au modèle...

  • J'ai temporairement renoncé à porter - enfin surtout à installer - Pti Tonique dans mon dos. C'est mission impossible, il gigote vraiment trop et défait tout avant que j'ai eu le temps de tirer et ajuster les liens de l'écharpe. Du coup, ça me fait une bonne raison de me mettre sérieusement au Mei Taï, surtout pour le portage dos. Une amie m'a prêté le sien avant que j'investisse et hier, ma monitrice de portage m'a aussi prêté très exactement les deux modèles entre lesquels j'hésite : le Bébé Souleil et le BBTaï de Babylonia. J'ai essayé les deux chez elle et j'étais ravie d'ENFIN arriver à mettre mon bébé dans mon dos toute seule et à l'attacher, du 1er coup ! J'ai même recommencé une fois à la maison et j'ai à nouveau réussi - seule ! Eh oui, c'est une victoire, il ne faut pas minimiser les petits plaisirs de la vie !

Et chez vous, c'était comment ? Lundi férié ou pas ? Activités de détente, sur la route ou at home ?

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 23:49

Vous savez ce qui est chouette quand on part en week-end ? Le retour à la maison ! Oh oui, le plus souvent, ça fait un bien fou de "poser les valises" comme on dit dans ma famille, et depuis qu'on a Pti Tonique, c'est un peu l'assurance que les choses vont enfin rentrer dans l'ordre et se dérouler sans trop d'accro.

Ce week-end, on est partis sur Montpellier jeudi en fin de journée, arrivés tard à l'hôtel. On a dormi chez des amis vendredi soir, on est repartis samedi pour être sur Aix-en-Provence pour midi (14h quoi...), manger avec des amis et leur présenter le fameux Tonique avant de reprendre la route (3h) pour rentrer sur Lyon, avec multitude de bouchons et ralentissements, s'il vous plaît !

Allez, quelques extraits de mes petites galères du week-end, j'ai envie de me plaindre là :

  • crise dans la voiture à l'aller : la voiture et le fait d'être sanglé dans un siège, on sent que Pti Tonique, ça le gave sérieusement. On (je) revoit une 2e (dernière?) fois nos projets de vacances d'été : après avoir abandonné l'idée de l'Andalousie pour cause de trajet (super) long et de chaleur, nous avions opté pour l'Autriche et réservé (ce qui nous fait encore quand même 2 jours de voyage aller et 2 jours retour avec 7h de route par jour). Je propose à Papa Sioux que cette année, on privilégie la proximité et non la découverte de lointaines contrées. La mort dans l'âme, il finit par se ranger à mes arguments. J'espère que je vais arriver à me faire rembourser mon 1er versement pour la location autrichienne. (Papa Sioux avait pourtant très envie d'y croire, il était moyennement réaliste sur ce coup-là. "Mais il sera plus grand cet été, ça va aller, y restera plus sage..." "Heu... cet été c'est dans 2 mois, t'es au courant ? Tu crois vraiment à ce que tu dis là ? On parle de Pti Tonique hein...")
  • nuit à l'hôtel : endormissement surprise et rapide au sein mais réveil en hurlant à 2h du mat'. Mise au sein, rendormissement dans notre lit. On décide de le garder pour éviter une nouvelle crise d'angoisse mais je le mets entre nous pour ne pas dormir toute courbaturée (voir ce que j'en disais ). Pti Tonique se retourne 20 fois dans la nuit et repousse le drap sans cesse, on se prend des coups et des micro réveils en permanence, on se réveille vraiment pas frais.
  • une sympathique intoxication alimentaire qui m'a tenue tout le vendredi (je ne vois que ça comme explication après coup et met ça sur le dos du mauvais Quick avalé la veille au soir) : je me tape d'horribles douleurs au ventre qui, par moments, ne sont pas sans me rappelé les contractions de l'accouchement (bon, pas les dernières, certes, mais quand même). J'en profite pour espérer que ça soit (enfin) le retour de mes règles mais... la libération n'arrivera pas de l'endroit espéré (minute poète inside).
  • un repas chez ma belle-soeur prévu le vendredi midi : après avoir tourné pendant 45 min pour trouver une place où se garer (l'évènement annuel, le Fise, qui fait venir des gens de tous les coins du monde, avait lieu sous ses fenêtres), on appelle pour dire qu'on est garés et qu'on arrive dans 10 min. Surprise : ma belle-soeur, son mec et leur amie présente ont mangé sans nous ! Je te leur aurais bien claqué mon clafoutis aux cerises (succulent au passage) dans la gueule en arrivant, tellement j'étais énervée et blasée. Bon, après, j'ai réussi à me détendre et à profiter, quand même...
  • Vendredi soir, on arrive à coucher Pti Tonique sans trop de souci. Pour compenser, il se réveille au bout d'1h. Rien d'anormal, il fait souvent ça quand il s'endort trop facilement le soir. Généralement, un câlin et il se rendort facile. Pas vendredi soir. Il était littéralement survolté. On a mis juste 3h à le rendormir. Dans ces moments-là, déjà tu profites pas trop de ta soirée entre amis mais en plus, t'es content d'être deux pour te "refiler le bébé" comme on dit. La faute aux 2 verres de Coca (indispensables rapport au 3e point ci-dessus) que j'avais bus à l'apéro ?
    • Et puis alors, le truc con, en passant, c'est que moins tu dors, moins tu as de lait. Et moins tu as de lait, plus ton gamin il s'énerve au sein et donc moins tu arrives à le calmer pour le rendormir... huhuhu j'aime ma vie de mère !!!

Sinon, dans le positif, bin... heu... on va bien dormir ce soir ?

 

PS : ah oui, au retour (tout à l'heure), on s'est arrêtés fatiguer Pti Tonique sur une aire d'autoroute sous la pluie (non, en vrai, elle s'était arrêtée, c'était juste mouillé), on a été futés (ou rusés comme des Sioux, quoi) !

looses-du-week-end.jpg

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 05:48

Le billet sur le pédiatre, depuis le temps que j'en parle... Je l'ai tellement "teasé" sans le vouloir qu'il va vous paraître platement relou. Mais tant pis, j'avais quand même envie de vous faire partager ça, alors let's go...

Notre commune, elle est trop petite pour que l'on ait un pédiatre dedans (un pédiatre, ça rentre que dans une commune de taille moyenne, au minimum... non, en vrai, c'est juste que c'est une spécialité désertée). Dans celle d'à côté, y'en a un mais qui ne nous a pas franchement été recommandé, via 2 anecodotes : la PMI nous a dit qu'il devait prendre sa retraite depuis belle lurette mais qu'il arrêtait pas de changer d'avis (je sais pas pourquoi, ça m'inspire pas confiance) ; ma voisine m'a raconté qu'elle s'était faite jeter quand elle avait appelé pour prendre le RDV des 1 mois de sa fille, on lui avait reproché de s'y prendre un peu tard (logique, elle aurait quand même pu savoir quand elle allait accoucher et prendre RDV en conséquence, zut !).

 

Donc, comme vous le savez puisque vous êtes tous des lecteurs(trices) assidu(e)s, beau-papa est pédiatre (mais il habite à 1h30 de chez nous donc pas pratique pour le suivi et les urgences). On lui a donc demandé s'il connaissait pas un collègue sympa et pro autour de chez nous. Il nous a parlé d'un pédiatre qu'il avait croisé à un congrés et qui avait l'air sérieux (mais peut-être pas très causant), exerçant dans une grande ville iséroire à 1/2h de chez nous. Bon bin, allez, on va tenter celui-là, qu'on s'est dit, puisqu'on a aucune piste.

(il faut savoir qu'en bon fils de pédiatre, Papa Sioux n'envisageait pas le recours au suivi par un médecin traitant parce que pour lui, chacun sa spécialité et le pédiatre est censé être plus à même de diagnostiquer les problèmes de l'enfant - moi, je me dis qu'il vaut surtout mieux trouver un professionnel qui nous corresponde parce que le diplôme ne garantit pas la compétence, hélas, chez les médecins comme ailleurs).

 

En effet, ledit pédiatre s'est avéré peu causant et répondant aux questions de façon brève (oui/non... peut pas faire plus court) ou vague. Mais bon, il avait effectivement l'air de faire son boulot consciensieusement. Cela dit, je trouvais qu'il n'avait pas l'air passionné par ce qu'il fait (ou alors il le cache bien) et donc pas très en communication avec l'enfant non plus.

Lors des dernières consultations, ça a vraiment commencé à me gonfler, je me disais qu'il devait y avoir moyen de trouver un professionnel avec qui la consultation ressemblerait davantage à un long dialogue où j'apprendrais des choses. Ce qui m'a soulée :

  • Comme je disais il répond aux questions de façon minimale, comme si les détails médicaux ne nous regardaient pas ou qu'on était trop bas de plafond pour comprendre les subtilités de son examen.
  • Il est gentil (je pense qu'il a un bon fond) mais n'est pas hyper attentionné non plus : il doit faire son examen donc il le fait, même si bébé hurle son désespoir.
  • il est neutre vis a vis de l'allaitement (ça je m'en plains pas, c'est mieux qu'un blaireau qui te tend la perche du biberon à chaque consultation) mais du coup, il ne cherche pas a savoir s'il peut aider, si tout se passe bien. Ceci dit, il se sait peut-être incompétent dans ce domaine et préfère se taire plutôt que de donner de mauvais conseils (why not ?)
  • La consultation dure 20 min maxi, même quand il est censé faire un diagnostic auditif et visuel au 9e mois (et qu'on paye donc plus cher). J'ai toujours l'impression de devoir rhabiller mon fils et ramasser mes affaires en 4e vitesse une fois qu'il a fait son ordonnance.
  • Il agit de façon un peu trop machinal. Je ne lui demande pas d'être en "extase" devant mon fils (même s'il y a de quoi, vous vous en doutez ! huhu) mais étant donné son choix professionnel, il est censé avoir un certain feeling ou un intérêt pour les enfants, non ? Je trouve qu'il ne regarde vraiment que les aspects médicaux (mais il paraît que certains parents préfèrent ça et ne veulent pas discuter "éducation" avec leur pédiatre), sans chercher à connaître l'enfant.
  • Il n'a pas de conseils ou ne donne pas d'avis sur notre facon de faire ceci ou cela. Là, vous allez me dire que je sais pas où j'ai mal ! C'est clair que je suis la première à fustiger les conseils à la con que l'on n'a pas demandés mais s'il cherchait à connaître notre enfant, son quotidien, notre façon de faire, il se créerait alors un échange, générateur d'informations (à défaut de conseils) qui pourraient nous être utile. Et si c'est nous qui posons des questions, on obtient une réponse mais alors, courte de chez courte !
  • Il n'explique pas ce qu'il fait au fur et à mesure de l'examen, ni pourquoi. Ca l'amènerait sûrement à se répéter pas mal au cours de la journée mais bon, c'est son boulot, non ? Moi, j'aime comprendre et savoir. Je vais pas faire réviser ma voiture (là, j'en ai un peu plus rien à foutre si on m'explique pas tout), je vais faire examiner mon bébé pour savoir s'il grandit et se développe bien ! Ca mérite bien quelques petits commentaires, non ?

J'ai donc fait une petite recherche webesque (oui oui) et il n'y a pas pléthore de résultats intéressants. Déjà, à Lyon, la plupart ne prennent plus de nouveaux patients. Donc on va rester sur la même ville qu'actuellement et pour les 12 mois de Pti Tonique, on ira consulter une dame qui avait l'air recommandée par 1 ou 2 internautes, notamment comme "pro-allaitement". Côté allaitement, au point où j'en suis, j'ai plus vraiment besoin de conseils mais ça me paraissait un bon critère pour trouver un professionnel avec qui je sois davantage sur la même longueur d'onde. Je vous dirai ce que ça donne fin juillet / début août.

Je rêve d'un pédiatre qui s'intéresse autant à l'état médical de mon fils qu'à son développement psycho-affectif, à son caractère, qui cherche à le connaître (quitte à prendre des notes hein, je lui demande pas de tout retenir sur ses centaines de patients) afin d'échanger avec nous ses parents sur son quotidien de bébé et d'enfant en devenir, etc.

Sérieux, je vis au pays des bisounours ou bien ?

 

aurevoir-pediatre.jpg

 

Pour finir, 2 morceaux choisis des échanges avec mon pédiatre actuel :

  • Pti Tonique avait 4 mois :

- A quel âge ça se vérifie la vue d'un bébé ? (rapport au fait que son père est myope, mais ça, il ne le savait pas)

- Y'a pas d'âge ! (sourire)

(ok... mais encore ? on a pas droit à un petit développement sur la question ? il ne cherche ême pas à savoir pourquoi je demande ça, à m'expliquer à quel âge ça se fait en général, etc.)

  • Pti Tonique avait 9 mois, il lui met devant le visage un carton avec de la neige en noir et blanc (comme sur la TV quand ça marche pas !) et y'a l'air d'y avoir des trucs en relief à deviner)

- On est censé voir quoi là-dessus ?

- Vous, rien. Lui, si.

- Et donc, il est censé voir quoi, lui ? (p****, y peut pas répondre direct !)

- Non mais c'est bon. (baragouinement, je n'obtiendrai pas de réponse claire au final)

Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 09:02

Je ne voudrais pas avoir l'air d'avoir passé de mauvaises vacances mais ce qui est sûr, c'est qu'elles n'ont pas été reposantes du tout.
Ce que je retiens en vrac, de positif ou négatif, concernant cette seconde partie : l'escapade nantaise.

 

- Le "baptême de l'air" de Pti Tonique comme l'a dit l'hotesse, qui s'est très bien passé. Une fois encore, je remercie le participant "sein" qui a bien joué son rôle. Mais il n'a pas été seul dans cette aventure : lecture a aussi beaucoup compté (merci Air France Magazine et désolée pour tes quelques pages dechirées, je t'assure qu'il voulait juste les tourner). J'ai trouvé ça choupinet la petite ceinture amovible pour bébé, que l'on passe dans celle de papa/maman puis que l'on attache autour de lui + le petit coussin pour caler maman qui donne le sein ou soutenir bébé qui dort.


vacances-avion.jpg

 

- J'ai été malade. Je crois que je me suis fait un mix allergie aux pollens + pharyngite de Pti Tonique : un vrai bonheur pour la gorge et une production de mouchoirs sales inégalable ! D'ailleurs, ce matin, j'ai encore mal à la tête quand je bouge les yeux (je me suis pourtant pas pris de cuite depuis fort fort longtemps !).

 

- Le sentiment que le rythme de bébé  n'a pas vraiment été respecté surtout au niveau du repos et des siestes. Paradoxalement, comme le disait Papa Sioux, tout le monde était ravi de s'occuper et de jouer avec Pti Tonique mais quand il s'agissait de le faire siester, il y avait moins d'options disponibles. En même temps, je ne sais pas trop ce que l'on aurait pu faire différemment. Car Pti Tonique dort soit en voiture si elle roule assez longtemps pour qu'il s'endorme, soit dans son lit. L'alternative, ç'a été de le bercer dans le Manduca mais c'est quand même plus long et plus aléatoire comme technique d'endormissement et surtout, il n'y dort pas plus d'1/2h, ce qui n'est pas suffisant au vu de ses dernières performances à la maison (1h30 le matin, 2h30 l'apres midi !!). C'est vrai qu'un bébé, c'est contraignant pour organiser des activités de vacances et des loisirs en groupe car il est le seul bébé du groupe. Ses besoins ne sont pas compris par tous et même si l'on prévoit une plage horaire pour qu'il se repose, il est fort possible qu'il ne veuille pas dormir à ce moment-là, rien n'est prévisible ni jamais assuré.

 

- Je n'avais plus autant bercé Pti Tonique pour l'endormir depuis des mois, car à la maison, il s'endort tout seul dans son lit sans problème. Je me disais que, comme au retour de la première partie des vacances, il se recalerait en rentrant à la maison et s'endormirait à nouveau sans problème dans son lit. Mais hier soir, ça ne s'est pas passé comme ça du tout. Il a à nouveau fallu l'endormir dans les bras. J'espere qu'il va se rassurer et que ça va lui passer en 
quelques jours parce que c'est quand même plus cool lorsqu'il s'endort tout seul en babillant dans son lit. En plus, c'est un travail de longue haleine de donner un rythme à bébé alors si 3 jours de vacances hors de la maison foutent tout en l'air, y'a de quoi sérieusement déprimer...

 

- On a fait que manger au resto, ça nous a changé, nous qui n'arrivions plus à en faire depuis 9 mois. Vive les crêpes !

 

- On roulait dans cette voiture de location (genre le mini bus), pour y rentrer a 7 :

vacances-part-2----3-.jpg
(prononcer "tipi")

Si ça m'était pas destiné ça, hein ??

 

- On a vu un canard géant dans une boutique de jouets en bois dans les rues de Nantes.

vacances-part-2----5-_picnik-copie-1.jpg

Pti Tonique a le même, c'est pour ça qu'il a attiré notre attention, mais en beaucoup plus petit !

 

Y'avait des trop belles gigoteuses Moulin Roty (hiiiii) que si je les avais découvertes plus tôt, j'aurais acheté ça (ça sera pour le prochain bébé, huhu) et aussi de chouettes arches d'activités en bois avec des jeux qui pendent suffisamment bas pour pouvoir servir a bébé à un moment donné (j'ai trouvé l'arche de mon tapis d'éveil nullissimement conçue, sauf si c'était fait pour la contemplation mais manque de bol, j'ai pas un bébé contemplateur)

 

- En entrant dans un magasin samedi aprem, j'ai croisé une maman qui portait son bébé en Manduca : nous avons eu un petit sourire de connivence !

 

- En rentrant chez moi dimanche soir, j'ai trouvé plein de fourmis dans ma salle a manger : l'horreur ! Les joints sous les baies vitrés ont décidément étaient très mal faits (on avait déjà les araignées qui rentrent sous l'une d'elles, maintenant ce sont les fourmis sous l'autre). Comme en plus j'avais laissé des miettes et des fraises sur la table de la salle à manger, elles étaient montées jusque là, vision d'horreur véritable !!! Et ce matin, il y en avait encore par terre. Je dois absolument trouver d'où elles arrivent exactement et enrayer l'invasion, avant qu'on refasse vite les joints.

 

- Au terme des vacances, il est ESSENTIEL de garder du temps avant la reprise du travail (1 jour ou 2) pour permettre a bébé de reprendre ses marques à la maison et de se reposer, surtout quand on a été amené à bouger -> pas comme ce qu'on vient de faire, quoi !

 

- Pendant toute la semaine de vacances, Pti Tonique a été très câlin, c'est vraiment une nouveauté. Il va volontairement se plonger dans notre cou et se serrer contre nous avec ses petits bras (je fonds....) (tu vois, Maman Oiseau, tout n'est pas perdu, ils peuvent devenir calins un jour !!!!). De plus, il me réclame sans cesse. S'il est train de jouer avec quelqu'un d'autre et qu'il m'aperçoit, il va s'agiter, se mettre a râler puis à ramper vers moi jusqu'à ce qu'il soit dans mes bras. Il lui est même arrivé 1 ou 2 fois pendant les vacances de repousser les câlins de papa ou de continuer à pleurer de désespoir dans ses bras, alors que lui ou moi sommes tout autant source de réconfort d'habitude. En bref, il a un grand besoin de moi, de mon contact et ma présence, beaucoup plus qu'avant. Serait-ce sa crise des 8 mois, une petite angoisse de séparation, son difficile début de détachement ? En tous cas, c'est bon tous ces câlins et de se sentir aussi indispensable !

 

- Pti Tonique a beaucoup marché. Il avance à grands pas quand on lui tient les mains, il adore ça ! Il ne va bien sûr pas se lâcher tout  de suite mais c'est tout de même une grande étape !

 

- J'appréhende la reprise avec la nounou aujourd'hui. J'imagine déjà ses remarques blasées ce soir et je crains qu'elle ne gère pas comme je voudrais la remise en place du sommeil de Pti Tonique (et qu'elle le laisse crier alors qu'il a juste besoin d'un bon câlin pour s'endormir en ce moment). Si elle a encore l'air soulée ce soir, j'ai HYPER envie de lui rentrer dans le lard, mais je risque de pas arriver à être diplomate...

 

- Last but not least : il y a eu 3 naissances dans mon entourage pendant ma semaine de vacances ! Le petit gars d'une amie parisienne le 2 mai (avec 2 bonnes semaines d'avance) ; le petit gars d'une autre amie et la fille de ma cousine le 8 mai. Tous des 1ers bébés. Bon courage et félicitations aux parents !

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 05:14

Notre semaine de vacances tant attendue (la première depuis Noël) a débuté par un périple de 3 jours pour les retrouvailles annuelles dans la belle-famille. Les parents de Papa Sioux ont instauré cela il y a maintenant 4 ans, un séjour annuel qui a été baptisé de leurs initiales et vise à réunir leurs 4 enfants, avec conjoints et (pour la première année) petits-enfants, de façon à ce que tout le monde se rende disponible en même temps à cette date-là, permettant ainsi de profiter les uns des autres à un autre moment que Noël dans l'année.

Ils réservent généralement un gîte* quelque part et organisent quelques activités. Cette année, entre le Pti Tonique de 9 mois et son cousin tout neuf d'1 mois que nous avons découvert, il n'était pas question de grandes activités sportives mais de repos - et d'une chasse aux oeufs ! Eh oui, pas de petits-enfants en âge de les chercher mais de grands enfants qui aiment toujours ça !

Cependant, le repos n'a malgré tout pas vraiment été au rendez-vous. Pti Tonique était un peu perturbé entre la route, les visages qu'il ne voit pas assez fréquemment pour le connaître bien et les lieux totalement inconnus. Même si nous avions apporté son lit parapluie, il s'est mis à pleurer de désespoir dès que nous l'avons posé dedans pour la nuit. Pourtant, nous avions tant bien que mal reproduit le rituel habituel, amené son mobile, son doudou... Mais il n'est pas fou Pti Tonique, il a bien vu que ce n'était pas la maison ! Papa lui a donc fait un long câlin pour l'endormir dans ses bras, puis a réussi à le poser délicatement dans le lit sans le réveiller. Dans la nuit, nous avons été réveillés par les pleurs du petit cousin (Petit A.) à 0h, par Pti Tonique à 2h (retour de la tétée nocturne avec endormissement simultané de maman et bébé l'un contre l'autre dans le lit une place !), par Petit A. à 4h (l'occasion d'aller ramener Pti Tonique dans son lit sans le réveiller), et à nouveau par Petit A. à 6h, puis par Pti Tonique à 7h... que j'ai rendormi au sein jusqu'à 8h. Bref, une nuit ultra reposante !

 

vacances---part-1.jpg

 

Et ce n'était encore rien puisque le lendemain, dimanche, nous avons découvert que Pti Tonique était malade, tout fiévreux. Papi pédiatre l'a examiné et a posé le diagnostic : pharyngite ! La nuit a donc été un peu difficile, avec un Pti Tonique un peu angoissé qui ne voulait dormir que contre sa maman... maman qui n'avait rien contre mis à part qu'avec sa fièvre, il n'avait pas vraiment besoin qu'on se tienne chaud tous les deux et que dans un lit 1 place, il ne me restait pas beaucoup de place (bonjour les courbatures le lendemain)... oui, car Pti Tonique dort les bras écartés et pas trop près du bord s'il vous plaît !

Le retour en voiture a été catastrophique : 7h de trajet au lieu de 5h suite à 3 arrêts et beaucoup de chouinements, Papa et Maman Sioux qui se sont relayés au volant tandis que l'autre essayait de divertir le petit malade à l'arrière, arrivée à la maison à 23h15. Coucher du petit bout à 1h et (heureusement) dodo ininterrompu jusqu'à 10h30 le mardi matin !

 

Ce sympathique périple a achevé de nous convaincre que non, les vacances en Andalousie cet été, ça n'était pas une bonne idée. Que même en faisant 2 ou 3 haltes pour descendre puis pour remonter, ça risquait d'être vraiment, vraiment long. Car un long trajet en voiture, ça peut très bien se passer (Pti Tonique qui dort 4h d'affilée), comme très mal (1h de sommeil sur 7h de trajet). Et ce sans que l'on sache vraiment pourquoi.

 

Vendredi, c'est voyage en avion pour aller à Nantes, voir ma soeur et marraine de Pti Tonique. On va voir ce que ça donne... mais au pire, ça sera de toutes façons moins long ! Par contre, là-bas, nous n'aurons pas de poussette donc tout se passera à dos de papa/maman ou en portage ventre à ventre. Pti Tonique aime bien mais il adore aussi la poussette, qui lui permet de tout voir et de vraiment participer à la balade donc j'espère qu'il ne sera pas frustré (et donc agité).

D'ailleurs, ce week-end, le Manduca a aussi été fortement amorti tant pour la chasse aux oeufs et les balades que pour les siestes (toujours la peur du lit parapluie dans un environnement non familier)... on peut dire que maman et Pti Tonique se sont câlinés !

 

Enfin, Pti Tonique n'a tout de même eu de cesse de charmer l'ensemble de la belle-famille avec ses airs de timide, ses sourires permanents, ses éclats de rire, sa tonicité et ses manoeuvres (relevé-assis, relevé-debout), sa joie de vivre communicative !

Quant à nous, il ne nous reste plus qu'à trouver une nouvelle destination de vacances pour août prochain, qui soit à la fois pas trop loin et pas trop chaude pour bébé, un brin dépaysante (si possible à l'étranger) pour Papa et Maman Sioux !

 

* Cette année, le gîte était à la campagne, en Haute-Garonne, à 40 min de Toulouse et il n'y avait strictement aucun réseau ! J'ai été coupée du monde pendant 2 jours, pas de téléphone et encore moins de 3G pour internet. Alors au passage, je voudrais dire qu'en 2011, qu'il y ait encore des coins en France complètement coupés du réseau de téléphonie mobile, ça me fait juste halluciner ! Et puis c'était pas la forêt mais plutôt la rase campagne avec les champs... N'importe quoi ! (voilà, c'était ma minute "mais où va le monde ma p'tite dame !")

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 17:18
Juste un mot pour vous dire que pas moyen de publier le billet prévu hier. Je comptais sur une connexion 3G transférée sur PC portable mais mon week-end beau-familial se passe au trou du cul du monde... Rendez-vous lundi soir avec un peu de chance. Bonne fin de week-end a tous !
Repost 0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 13:50

Ce week-end, j'ai eu une vie sociale, j'ai rencontré des gens et du coup, j'ai (encore) entendu des choses sur, au choix : l'éducation, la grossesse, le couple, la parentalité.

 

Mais avant ça, l'EVENEMENT du week-end !

Quand nous sommes allés chercher le Pti Tonique réveillé dans son lit samedi matin, nous l'avons ramené dans le notre pour jouer un peu, comme tous les matins (non travaillés). Et là, nous avons assisté avec surprise à un Pti Tonique qui était vautré sur le ventre en train de babiller et qui en quelques secondes, s'est retrouvé assis sur ses fesses, tout seul ! Forcément, on a fondu d'admiration et d'ébahissement....

 

Puis, dimanche, nous avons reçu beau-papa et belle-maman :

  • Nous avons parlé de l'accouchement récent (27 mars) de ma belle-soeur, qui a apparemment pas mal dégusté entre la péri inefficace en fin de travail et la sortie d'un bébé de 4.3 kg aux forceps. Par contre, c'est à présent un bébé plutôt cool (comme la plupart des bons pépères j'ai l'impression), qui ne se réveille presque plus qu'une fois par nuit (à 1 mois !), tète toutes les 3 ou 4h en journée et ne pleure pas souvent (et pas fort en plus !) En parlant de ça avec ma belle-mère, j'ai sorti (histoire de discuter hein) : "Ah bin moi, j'ai eu un accouchement plus facile mais  un bébé plus difficile". C'est là qu'elle m'a sorti que "quand même", le petit de mon BF et ma BS se réveillait la nuit à 3h et qu'il chouinait un peu. "Heu oui, comment te dire belle-maman... La mien, pour en arriver à UN seul réveil nocturne, il a fini attendre qu'il ait 6 mois alors bon, excusez-moi de trouver qu'ils s'en sortent plutôt bien !". Mais belle-maman n'a jamais vu Pti Tonique comme il était, il a toujours été un bébé parfait pour elle, sage et tout (on aurait l'inviter à passer une nuit avec nous quand il avait 2 semaines). Je lui ai rappelé que le notre, à 1 mois, il se réveillait encore toutes les heures la nuit... Mais bon, je crois que j'arriverai pas à la convaincre.
    • Vous savez, c'est un peu comme quand vous parlez de votre bébé à des gens qui ne l'ont pas encore vu, que vous vous plaignez de votre nouvelle vie de parent fourbu et cerné avec un bébé qui pleure et tète non stop, ne veut pas dormir ailleurs que sur vous, et que le jour où lesdits gens passent découvrir la petite merveille, celui-ci décide de pioncer 2h dans son transat comme un bienheureux dans son beau pyjama bleu (vécu)... Vous passez juste pour un parent feignasse qui en fait des caisses (merci Pti Tonique). 
  • Comme nous avons mal calculé et sommes partis nous promener à l'heure du goûter, j'ai pour la première fois fait téter Pti Tonique dans mes bras, en marchant : c'était rigolo et ça n'a pas eu l'air de le perturber ! (par contre, qu'est-ce qu'il peut faire grand maintenant lorsqu'il tète dans mes bras, quand je le vois en photo !)
  • Après la journée avec BP et BM, nous avions rendez-vous chez des amis sur Lyon en fin d'après-midi donc BM disait à BP qu'ils ne devraient pas partir trop tard pour nous laisser le temps de nous "pomponner" et nous préparer avant de partir chez nos amis. Et moi de rétorquer "Oh vous savez, moi, je me pomponne pas des masses !". Et BM a eu cette phrase pour laquelle je la remercie : "Ah ! il faut faire attention, sinon [Papa Sioux] il va allez voir ailleurs !" (Papa Sioux n'était pas là quand elle a dit ça, bien sûr). Ok ok ok ok ok.... (alors que le mec, lui, il a le droit de se laisser aller, c'est ça ? mais nous les femmes, faut toujours qu'on soit tirées à 4 épingles ? hum hum...no comment). J'ai simplement répondu : "Si Papa Sioux aimait les femmes qui se pomponnent, je pense pas qu'il m'aurait choisie, ou alors il fallait qu'il s'en rende compte avant !".
    • Quand j'ai plus tard rapporté la phrase de sa mère à Papa Sioux, il a dit "Pfff ! elle est bête !". puis je lui ai dit ce que j'avais répondu et il m'a dit "Mais oui, t'en as pas besoin toi, ma chérie. Tu es une beauté naturelle !". Huhuhu ! Sympa Papa Sioux, hein ?

Chez nos amis dimanche soir :

  • l'amie qui nous invitait accouche le mois prochain, dans la même clinique que celle où j'ai moi-même accouché. Elle nous a raconté son entretien avec l'anesthésiste. Avant ça, elle m'a demandé lequel j'avais moi-même rencontré à l'époque, parce que son rdv s'était très mal passé. Pour ma part, j'étais tombée sur un type charmant et comme en plus, je lui avais dit d'emblée que je voulais la péridurale, on avait été copains ! Mais je lui ai dit que l'homme qui m'avait ensuite posé la péridurale le jour J avait  fait ça correctement mais niveau chaleur humaine et compréhension, c'était un peu la banquise qui venait poser une anesthésie à un bout de viande parmi d'autres. Donc, quand ma copine a expliqué au type qui l'a reçue qu'elle espérait se passer de péridurale le jour J, elle lui a rétorqué plein de mépris : "Vous verrez, vous me suplierez pour que je vous la fasse !". Ca m'a à moitié estomaquée quand elle m'a raconté ça. En même temps, j'avais déjà lu sur des témoignages d'accouchement sur internet, le même genre de propos mais je n'en reviens toujours pas d'autant de mépris et de si peu de psychologie. Elle a tenté de lui expliquer que sa dernière hospitalisation remontant à l'enfance lui avait laissé un souvenir marquant et une peur panique du monde hospitalier. L'homme lui a répondu : "Vous avez quel âge mademoiselle ? 29 ans ? Il serait temps de vous en remettre !"
    • Je suis atterée et vraiment désolée pour elle. C'était quand même pas dur de répondre "Je prends note de votre souhait. Sachez que si le jour J vous changez d'avis, il suffira de nous appeler". Franchement, je savais déjà que pour les anesthésistes, la pose de péridurales c'est "peanuts" en termes de revenus (quand même 250€ la piqure sans dépassement), j'ai l'impression qu'en plus, ils prennent les femmes enceintes pour au mieux de "douces rêveuses", au pire des écervelées puériles et irréalistes.
    manduca-bleu.jpg
  • Puis Pti Tonique n'ayant pas réussi à s'endormir dans le lit parapluie de nos amis pendant la soirée, je l'ai mis dans le Manduca, espérant l'endormir ainsi. Une fois endormi à l'écart, je suis revenue dans le salon avec mon petit bout tout contre moi et là, il a carrément fait craquer tout le monde, avec sa bouille de bébé serein au pays des rêves, blotti contre sa maman. J'avoue que j'adore ça aussi, le tenir assoupi tout contre moi, le sentir s'abandonner en confiance et reprendre des forces contre sa maman. Parmi les invités, il y avait un couple de cinquantenaires vraiment adorables et ouverts. La dame m'a dit que c'était super de faire ça, que j'avais raison d'en profiter tant qu'il était petit parce que ça pousse vite et qu'à un certain moment, y'a plus moyen de leur faire des câlins ! C'était agréable de ne pas avoir droit au sempiternel "mais vous allez lui donner de mauvaises habitudes", etc.
  • Avant cela, j'avais discuté avec cette dame du sommeil de Pti Tonique et du fait que même en ayant repris le travail , nous continuions à nous lever pour lui la nuit quand c'était nécessaire (c'est-à-dire 9 nuits sur 10). Elle me racontait que de son côté, quand elle avait dû reprendre le travail et que son fils avait 3 mois, elle ne sentait pas de continuer à se lever la nuit donc le pédiatre lui avait dit de laisser pleurer un peu son bébé. Elle racontait qu'il avait pleuré 25 minutes et que ç'avait été très dur mais qu'en 2 soirées, il avait fini par accepter de s'endormir seul. Elle n'était pas particulièrement fière de son expérience et ne l'érigeait pas en conseil, elle trouvait chouette pour Pti Tonique que sa maman lui donne encore le sein la nuit quand il en avait besoin.
    • Je peux vous dire que rencontrer des gens ouverts et qui ne jugent pas votre façon de faire avec votre bébé, ça fait du bien et ça donne davantage envie de sortir !

vrac-de-paques.jpg

Pour finir, Pti Tonique est allé ramasser ses chocolats dans le jardin ce matin... Papa et Maman Sioux n'ont plus qu'à se sacrifier pour les manger !

Repost 0

Une Indienne Dans La Plaine

  • : Madame Sioux
  • Madame Sioux
  • : J'ai plusieurs cordes à mon arc : mère épuisée mais comblée (de Pti Tonique 3 ans et l'Iroquoise 16 mois), rédactrice Web indépendante, squaw libérée, concubine intermittente (quand il nous reste 5 min), cuisinière de trucs rapides qui prennent toujours plus de temps que prévu, écrivaine à la plume de vautour, chevaucheuse de bisons dans les plaines autour de Lyon.
  • Contact

On communique ?

Mon tipi a le Wifi. Ecris-moi !

Chercher Une Ruse

Archives

La cuisine de la semaine

La cuisine de la semaine, c'est maintenant un blog dédié... par ici !!


bandeau blog

Suivez les signaux

 

logo-rss.png

 

badge_mapage_hellocoton_160x55_white.gif

Je ruse aussi pour les VI

 

Dernier lâcher de neurones : Le chemin de la maternité [mini débrief]

Nounou-top.fr

http://www.madamesioux.fr/wp-content/uploads/2014/11/nounou-top-logo.png

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-44080416-1', 'over-blog.fr');
  ga('send', 'pageview');

</script>